Service & FAQ Livraison gratuite à partir de 49,00 € 15% code de réduction
Encore 49,00 € pour bénéficier de la livraison gratuite
0,00 € Sous-total
Afficher le panier

Kuhmilchallergie - auf welche Lebensmitteln man achten sollte

Allergie au lait de vache

Comment reconnaître une allergie au lait de vache ?

Intolérance au lactose, allergie aux protéines de lait, intolérance au protéines de lait de vache, allergie au lait de vache. Quelle différence y'a t-il derrière toutes ces dénominations ? Une allergie au lait de vache et une intolérance au lactose n'est pas la même chose. Elles sont souvent confondues parce qu'elles sont causées par la même chose (le lait) et qu'elles partagent certains signes et symptômes. Dans les deux cas, des problèmes intestinaux tels que des ballonnements, des diarrhées, des maux de ventre, des crampes, des gargouillis et des nausées peuvent survenir. Néanmoins, il existe une différence significative entre l'intolérance et l'allergie. L'allergie touche le système immunitaire et peut donc présenter d'autres symptômes comme une éruption cutanée, une respiration sifflante ou un écoulement nasal et une toux. L'intolérance au lactose est caractérisée par un déficit enzymatique. Dans cet article, vous en apprendrez plus sur l'allergie aux protéines de lait de vache (APLV), sur les causes, les symptômes et le diagnostic.

Si vous souffrez de problèmes digestifs après avoir bu du lait de vache ou mangé des produits laitiers, cela peut être une allergie mais également une intolérance. Néanmoins, le tableau clinique entre les deux est totalement différent. L'APLV est une réaction immunitaire contre les protéines contenues dans le lait de vache. L'organisme identifie la protéine du lait comme un corps étranger et réagit avec un mécanisme de défense. Il en résulte la formation de ce que l'on appelle des anticorps contre les allergènes. Une allergie aux protéines du lait peut se manifester, entre autres, par des douleurs abdominales, de la diarrhée, de la constipation, des nausées, mais également des éruptions cutanées, une neurodermite, de l'asthme ou une bronchite.

La protéine du lait est l'un des déclencheurs d'allergies les plus courants chez les nourrissons et les enfants en bas âge. En raison d'une réaction excessive du système immunitaire, des anticorps spécifiques sont formés contre ces allergènes, en particulier les immunoglobulines E ou IgE. Une allergie au lait touche principalement les jeunes enfants après l'allaitement. L'organisme réagit en libérant certaines molécules qui déclenchent les symptômes classiques. Chez les bébés et les jeunes enfants, l'allergie au lait peut se manifester par des troubles gastro-intestinaux et une neurodermite. Chez environ 60 à 80 % des enfants concernés, l'allergie au lait disparaît avant l'âge de trois ans. En revanche, si celle-ci survient à l'âge adulte, elle est généralement permanente. Le type et la gravité de l'allergie sont déterminés par des facteurs tels que l'âge et les réactions croisées.

Afin de mettre en évidence une allergie, il est essentiel de tenir un journal alimentaire dans un premier temps et d'y inscrire les différents symptômes. Par la suite, un test d'urine et cutané (Prick Test) peut être effectué ainsi qu'une analyse de sang afin de révéler ou non la présence d'IgE. Une bonne manière de confirmer ou d’exclure le diagnostic de l’APLV est de procéder à un régime d’éviction, en supprimant les protéines de lait de vache de l’alimentation, suivi d’une épreuve de provocation alimentaire où les protéines de lait de vache sont réintroduites. Ce n'est que lorsque les symptômes peuvent être clairement attribués à la consommation de protéines du lait que le diagnostic d'une APLV est confirmé et qu'il est alors indispensable de renoncer à long terme au lait et aux produits laitiers.

Vous craignez d'être allergique au lait de vache ?

Les symptômes apparaissent généralement dans les heures qui suivent la consommation de produits laitiers. Si les symptômes s'améliorent lorsque vous cessez d'utiliser ces produits, cela pourrait indiquer une allergie aux protéines du lait. Cependant, la certitude finale ne peut être fournie que par un examen approfondi avec divers tests chez le médecin.

Le choix de boisson végétale est immense de nos jours mais ces produits sont souvent très chers au supermarché. Néanmoins, vous pouvez facilement les préparer vous-même. Lait d'amande, lait d'avoine, lait de chanvre etc, le choix est large, choisissez simplement votre alternative préférée au lait de vache.

Nos alternatives au lait de vache

nu3 Nutrition Experts