Service & FAQ Livraison gratuite à partir de 49,00 € 15% code de réduction
Encore 49,00 € pour bénéficier de la livraison gratuite
0,00 € Sous-total
Afficher le panier

Comment réussir à dormir ?

Comment bien dormir ?

Tous nos conseils pour dormir vite et profondément

Sommaire

    ...content shows up after page is published.

Le sommeil, ce moment où le temps s’arrête pour notre conscience et où les fonctions essentielles comme respirer et digérer se mettent en place pour nous maintenir en vie.

Dans notre article sur le sommeil, nous vous indiquons comment retrouver rapidement le sommeil et ce qu'il se passe dans votre coprs chaque nuit lorsque vous êtes endormi. Nous vous également expliquons ce à quoi vous devez faire attention dans votre alimentation et vous fournissons une liste d'aliments pour bien dormir, ainsi que des conseils pratiques pour améliorer votre sommeil.

Une nuit de sommeil complète est composée de plusieurs stades successifs, que l'on appelle les phases de sommeil. En effet, une nuit de sommeil commence tout d'abord par un sommeil léger, il s'ensuit un sommeil profond pour se terminer par un sommeil paradoxal. Chacune de ces phases de sommeil tend à activer des zones précises de notre cerveau et la succession de ces trois phases de sommeil constitue un cycle de sommeil. Ce dernier dure généralement 90 minutes et se répète quatre à six fois au cours d'une nuit. Zoom sur les différentes phases de sommeil :

Les phases de sommeil

 

Phase 1 : le sommeil lent léger

Cette phase de sommeil se produit au coucher ou lorsque l'on se réveille brièvement durant notre sommeil. Durant cette phase la respiration et le rythme cardiaque ralentissent, les muscles se relâchent et la température corporelle diminue. Le corps se trouve entre le sommeil et l'éveil et il est facile d’être réveillé. La phase de sommeil léger représente près de 50% du temps de sommeil au cours d’une nuit. Cette phase de sommeil tend vers une réduction globale de l'activation des zones cérébrales, elle correspond ainsi à une période de mise en repos du cerveau.

 

Phase 2 : le sommeil lent profond

C'est durant cette phase que le sommeil est le plus profond, elle représente environ 20% de la nuit. Le sommeil lent profond est la phase de sommeil durant laquelle nous dormons le plus profondément. Le corps récupère de la fatigue physique, il sécrète ce dont il a besoin, renforce son système immunitaire et renouvelle ses cellules. La respiration et le pouls sont lents et la température corporelle est basse. Tout l’organisme est au repos. Le sommeil lent profond permet de nettoyer le cerveau et de consolider la mémoire. Les informations jugées pertinentes acquises au cours de la journée sont fixées dans la mémoire et celles considérées comme moins importantes sont supprimées. C'est durant la phase de sommeil lent profond que surviennent notamment les troubles du sommeil.

 

Phase 3 : le sommeil paradoxal

Le cerveau reprend de l’activité, la respiration et le rythme cardiaque augmentent, les yeux se mettent à bouger sous les paupières. Durant cette phase de sommeil, l'organisme oscille sommeil et éveil : l'activité cérébrale est forte, mais les muscles sont détendus. C’est durant la phase de sommeil paradoxal que surviennent les rêves les plus élaborés. Ce stade représente entre 20 et 25% de la nuit. Le corps récupère de la fatigue nerveuse grâce aux rêves, les émotions ressenties dans la journée sont catégorisées : celles à retenir, celles moins importantes, les événements heureux ou traumatisants. Cette phase de sommeil est liée à l'émotion. Le sommeil paradoxal est impliqué dans la créativité et la résolution des problèmes. Cette dernière phase de sommeil est suivie de la phase d'éveil.

C'est donc durant la seconde phase de sommeil que surviennent les troubles du sommeil. Les troubles du sommeil, également appelées insomnies, caractérisent les personnes qui ne parviennent pas dormir en quantité et qualité suffisantes. Il existe plusieurs types d'insomnies : certaines sont ponctuelles et d'autres chroniques. Certaines insomnies se caractérisent par des difficultés d’endormissement, d'autres par des réveils nocturnes ou encore par une sensation de sommeil non récupérateur.

Et si nous passons près d'un tiers de notre vie à dormir, ce n'est pas sans raison ! Le sommeil produit en effet de multiples effets sur le fonctionnement de notre corps, comme la maturation de notre système nerveux, le métabolisme, les performances cognitives[1], la sécrétion de certaines hormones, la réparation cellulaire et l’efficacité de notre système immunitaire[2]. En outre, le sommeil joue également un rôle majeur sur la concentration et la mémoire, l’humeur et les émotions[3], la réduction du stress et de l’anxiété ou encore sur la fertilité.

Nous savons désormais qu'un sommeil de qualité est essentiel et pourtant, nombreuses sont les personnes qui souffrent de troubles du sommeil et qui ne parviennent pas à dormir la nuit. Alors dans les paragraphes suivants, nous vous dévoilons tout ce qu'il faut savoir pour bien dormir.

Neurotransmetteurs et hormones du sommeil

Lorsque vous vous endormez, la tension dans vos muscles diminue, tout comme la température de votre corps, votre rythme cardiaque et votre pression sanguine. Vous respirez plus lentement et votre système gastro-intestinal se met en mode de repos. D'autres mécanismes de votre corps, en revanche, sont surmenés, ce qui est notamment le cas de la production d'hormones. Et si vous vous demandez que faire pour dormir, il convient de noter qu'il existe diverses hormones et neurotransmetteurs essentiels qui favorisent un bon sommeil et permettent de bien dormir la nuit.

La mélatonine : l'hormone du sommeil

Le plus célèbre est sans doute la mélatonine, « l’hormone du sommeil » qui permet de donner des repères temporels à notre organisme (jour/nuit) pour le mettre en phase avec l’environnement. Lorsque nos yeux perçoivent la lumière, la synthèse de la mélatonine est inhibée, entraînant ainsi des difficultés à trouver le sommeil. À l'inverse, lorsqu'elle est libérée en début de nuit, elle favorise le déclenchement du sommeil. Bien que la mélatonine soit également présente dans l'alimentation, elle ne l'est généralement qu'en très petites quantités.

Le GABA : entre rêve et réalité

Le GABA (acide gamma-aminobutyrique) est le plus important neurotransmetteur du système nerveux central. Il s'agit d'un acide aminé surtout connu pour son effet relaxant sur le système nerveux, mais c'est également un anxiolytique[6] qui apaise les états d'anxiété et assure la détente musculaire. Le GABA induit le calme nécessaire à l’endormissement. Le corps produit du GABA à partir de la L-glutamine, un acide aminé présent dans de nombreux aliments.

La sérotonine : l'hormone du bonheur

La sérotonine est à la fois une hormone et un neurotransmetteur. Elle est importante pour le traitement de l'information et, en tant que précurseur de la mélatonine, elle influence indirectement le sommeil, ou plus précisément le cycle veille-sommeil. De plus, la sérotonine affecte l'humeur, c'est pourquoi on l'appelle aussi "l'hormone du bonheur". Le tryptophane est nécessaire pour fabriquer la sérotonine. Veillez donc à prendre suffisamment de tryptophane pour bien dormir. Il en va de même pour les cofacteurs qui contribuent à la production de sérotonine : la vitamine B6, la vitamine D et les acides gras oméga-3.[10] Notre liste d'aliments vous indique où se cachent ces micronutriments et ce que vous devriez manger.

De combien d'heures de sommeil a-t-on besoin ?

Nombre d'heures de sommeil recommandées

Alors comment réussir à dormir et ainsi lutter contre ces insomnies ? C'est la question que se pose 1/4 des Français qui se plaignent de manquer de sommeil, tandis qu’1/3 d'entre eux déclarent souffrir de troubles du sommeil.[4] Selon les spécialistes de la Sleep Foundation[5], avoir suffisamment dormi signifie simplement pouvoir fonctionner jusqu’à la fin de la journée, sans ressentir de fatigue ou de moment de somnolence. Les besoins moyens de sommeil de la population par tranche d'âge sont recensés dans le graphique annexe.

Les besoins en sommeil diminuent avec l'âge : les nouveau-nés ont besoin de 14 à 17 heures de sommeil par jour, les enfants d'âge scolaire de 9 à 11 heures et les adolescents de 8 à 10 heures. À partir de 18 ans, la durée du sommeil doit être d'au moins six heures - 7 à 8 heures est la durée optimale. Des limites supérieures sont également définies : les adultes devraient dormir au maximum 10 à 11 heures, et pas plus de 9 heures à partir de 60 ans, car trop de sommeil peut également être mauvais. Une étude est arrivée à la conclusion suivante : les personnes qui dorment régulièrement plus longtemps ont le sentiment que leurs capacités verbales et leur pensée logique sont altérées.[13a]

Pour mieux dormir, il est donc essentiel de rééquilibrer la production des hormones et neurotransmetteurs jouant un rôle sur notre sommeil, en apportant aux cellules nerveuses les bons micronutriments au bon moment de la journée :

  • Le tryptophane est un acide aminé bénéfique pour le sommeil.[7] En effet, il est précurseur de la sérotonine, elle-même précurseur de la mélatonine, l'hormone du sommeil. Il faut savoir que la mélatonine est majoritairement produite à partir de la sérotonine. Il est donc important de surveiller son apport en acide aminé tryptophane.  
  • Le magnésium peut influencer positivement votre sommeil et vous aider à bien dormir. Tout d'abord, le magnésium déploie des propriétés relaxantes et apaisantes sur notre système nerveux et sur notre musculature, et peut, par conséquent nous aider à nous endormir plus rapidement. En outre, le magnésium est également un cofacteur dans la production de la sérotonine et donc de la mélatonine. Le magnésium permet aussi de combattre l’hormone du stress, le cortisol.[8] Pour finir, le magnésium augmente également le taux de GABA, neurotransmetteur favorisant l'endormissement. Alors si vous vous demandez comment mieux dormir, il ne fait aucun doute que ce minéral, sous forme de complément alimentaires ou d'aliments riches en magnésium par exemple, peut s'avérer bénéfique.[9] 
  • Le calcium est un minéral essentiel pour la production de tryptophane. Cet acide aminé nous permet de fabriquer de la sérotonine et ainsi de la mélatonine, deux hormones indispensables pour dormir mieux. 
  • Les vitamines du groupe B : les vitamines du groupe B, en particulier  les vitamines B3, B6, B9, B12, sont indispensables à la production de la sérotonine et de la mélatonine. Elles participent également à l'équilibre du système nerveux. La vitamine B6 plus particulièrement, va faciliter l’assimilation du magnésium et donc potentialiser ses effets au maximum. Elle contribue également à la production du neurotransmetteur GABA.
  • Les omega-3 vont optimiser la transmission des messages nerveux et être utiles pour favoriser un bon sommeil mais aussi un meilleur dynamisme en journée. Globalement, des niveaux sanguins d’acides gras oméga-3 (DHA) plus élevés sont significativement associés à un meilleur sommeil, ce qui signifie un endormissement plus rapide et moins de troubles du sommeil.[10]
  • Le potassium : le potassium contribue à détendre les muscles et agit ainsi en corrélation avec le magnésium pour vous permettre de mieux dormir.
  • La glutamine : cet acide aminé aide au sommeil en permettant la production du neurotransmetteur GABA.
  • Les substances adaptogènes : les plantes adaptogènes, telles que le rhodiola rosea, l'ashwagandha, le kudzu ou le millepertuis peuvent déployer des effets positifs sur notre sommeil. Elles permettent en effet de favoriser la décontraction du système nerveux en cas de stress et de favoriser les mécanismes de récupération de l'organisme, comme la détente et le sommeil.[11]

Alors si vous vous demandez comment bien dormir, sachez que l’alimentation et le sommeil sont étroitement liés. L'alimentation joue en effet un rôle en permettant d'augmenter la production de ces hormones et neurotransmetteurs indispensables pour trouver le sommeil. C'est la raison pour laquelle nous vous avons dressé une liste des meilleurs alirments pour bien dormir.

Les nutriments stimulant la production des hormones du sommeil :

15 %

Réduction

15 % Réduction Inscrivez-vous à la newsletter et obtenez votre bon de bienvenue !

Dernières informations sur les produits, conseils et offres exclusives.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Aliments favorisant le sommeil

Quels aliments privilégier pour bien dormir ? Une question que se pose beaucoup d'entre-nous qui souhaiteraient mieux dormir et ainsi bénéficier de tous les bienfaits d'un sommeil réparateur sur notre santé. Alors si vous êtes à la recherche d'astuces pour améliorer votre sommeil, voici 15 aliments qui favorisent le sommeil :

  1. Les céréales complètes
  2. Les poissons riches en oméga-3
  3. Les produits laitiers
  4. Les légumineuses
  5. Les noix
  6. Les bananes
  7. Les cerises
  8. Les kiwis
  9. Le miel
  10. Le chocolat
  11. Les pommes de terre
  12. Les dattes
  13. Les graines
  14. Les légumes verts
  15. Les tisanes

Découvrons maintenant en détail chacun de ces aliments afin de comprendre en quoi ils peuvent permettre de favoriser le sommeil et l'endormissement s'ils composent votre assiette au dîner.

Les céréales complètes

Les céréales complètes sont l'aliment pour dormir par excellence. En plus des vitamines B1 et B6, les céréales complètes sont une source non négligeable de tryptophane. En outre, pâtes, riz, avoine, orge, seigle renferment des fibres et des glucides complexes ou sucres lents qui favorisent l’utilisation du tryptophane sans provoquer de pic d'insuline. L’apport de glucose va accroître la production de sérotonine et ainsi stimuler la sécrétion de mélatonine. Les féculents complets doivent donc faire partie intégrante du repas du soir pour diminuer les insomnies.[12]

Les poissons riches en oméga-3

Riches en acides gras oméga-3, les poissons gras tels que les sardines, le maquereau, la truite et le saumon améliorent la réception des signaux envoyés par la sérotonine et seront à privilégier lors du repas du soir. Les acides gras oméga-3 contenus dans les poissons gras aident également à réduire le stress. Les poissons gras contiennent également de la vitamine B6 qui active la production de mélatonine. Consommer des poissons gras le soir peut donc vous aider à dormir.[13]

À propos : l'huile de lin, l'huile de noix, l'huile de colza ou l'huile de chanvre ainsi que les graines de lin et les noix peuvent également être utilisées comme fournisseurs d'oméga-3. Découvrez une sélection d'huiles de haute qualité sur notre boutique en ligne !

Les produits laitiers

Qui n'a pas déjà entendu que le lait chaud aidait à dormir ? Et ce n'est pas sans raison ! Les produits laitiers comme le lait, les yaourts et le fromage blanc contiennent du tryptophane ainsi que du potassium, du calcium et du magnésium, des relaxants musculaires naturels nécessaires pour mieux dormir.[14]

Les légumineuses

Parmi les légumineuses, on retrouve les lentilles, les pois chiches et les haricots blancs ou rouges. Riches en vitamines B et en tryptophane, les légumineuses vont permettre de sécréter de la sérotonine. Ces aliments riches en fibres, mias également en protéines végétales, sont absorbés par notre métabolisme de manière lente, l’idée étant de faire augmenter légèrement le taux d’insuline, ce qui aura un effet sédatif, mais aussi apaisant. Vous pouvez les ccompagner de légumes et d’un poisson riche en oméga-3, pour éviter les repas trop gras et ainsi, améliorer son sommeil.[15]

Note : Si vous avez des difficultés de digestion, ne mangez pas de légumineuses juste avant de vous coucher et mangez-les en portions modérées.

Les noix

Parmi les aliments pour bien dormir, on retrouve également les noix. Ces dernières font partie des aliments riches en mélatonine. Les noix de cajou, en particulier, sont riches en tryptophane. Et pour finir, les noix contiennent aussi du magnésium. On peut les ajouter au repas du soir, en les écrasant et en les intégrant dans une salade. En assaisonnant légèrement, on obtient un dîner qui permet de limiter les troubles du sommeil. Vous pouvez également consommer des purées de noix, comme la purée de noix de cajou, très polyvalente en cuisine.

Les bananes

Si vous vous demandez comment faire pour dormir, sachez que les bananes sont parmi les meilleures possibilités qui s’offrent à vous pour vous aider à trouver le sommeil. En plus de leurs qualités nutritives indéniables, elles sont riches en tryptophane et stimulent ainsi la production de mélatonine et de sérotonine.[16] En manger une avant d’aller au lit vous procurera également une bonne dose de magnésium, de vitamine B6 et de potassium.

Les cerises

La cerise est un aliment riche en mélatonine, l'hormone du sommeil. En outre, les pigments rouges des cerises, appelés proanthocyanidines, contribuent également à accroître la disponibilité du tryptophane au sein de l'organisme. Les cerises peuvent donc vous aider à mieux dormir.[17]

Les kiwis

Manger deux kiwis environ une heure avant le coucher pourrait être une astuce pour dormir comme un bébé.[18] En effet, le kiwi produirait des bienfaits sur la qualité du sommeil et pourrait ainsi nous aider à mieux dormir. Cela signifie que les réveils nocturnes sont plus rares et que le sommeil est donc de meilleure qualité, l'endormissement plus rapide et la durée du sommeil plus longue. Des bénéfices qui ne sont pas si étonnants que cela puisque le kiwi est riche en sérotonine.

Le miel

Si vous vous demandez comment mieux dormir, vous avez certainement déjà entendu parler du miel. En augmentant les niveaux d'insuline dans le sang, le miel augmente la production de tryptophane dans notre cerveau, pour favoriser un sommeil réparateur. En outre, en assurant au corps une réserve suffisante de glycogène pour les huit heures de sommeil, la consommation de miel le soir limite la libération de cortisol et d'adrénaline et vous aide ainsi à mieux dormir.

Le chocolat

Le chocolat noir contient non seulement du tryptophane, mais il constitue également l’une des plus importantes sources alimentaires de magnésium. Qu’il s’agisse d’un carré de chocolat noir, d’une tasse de chocolat chaud ou d’un verre de lait de soja au chocolat, ce sédatif naturel vous promet de longues nuits d'un sommeil profond et réparateur.[19]

nu3 Fit Cacao, boisson chocolatée
  • Source de magnésium & de calcium

  • Avec des adaptogènes dont de l'ashwagandha

  • 33 % de cacao

  • Procure un sentiment d'apaisement immédiat

15,99 €
TVA incluse Hors frais de livraison éventuels
Livraison gratuite dès 49€ d'achat. Pour toute commande de moins de 49 €, les frais forfaitaires d'expédition s'élèvent à 4,99 € pour une livraison en point relais et 6,99 € pour une livraison standard à domicile.X

Les pommes de terre

Les pommes de terre et les patates douces constituent non seulement de précieuses sources de glucides complexes, mais elles sont aussi très riches en potassium. Cette substance minérale régule notre pression sanguine qui monte en cas de stress et donc, nous aide à nous relaxer et à nous endormir plus vite.

Les dattes

Comment faire pour bien dormir ? Manger des dattes pourrait être une solution pour dormir : ces dernières sont en effet riches en tryptophane, mais également en potassium, qui aide les muscles à se détendre.

Les graines

Les graines de sésame, de courge, de chia, de lin ou encore de tournesol sont riches en tryptophane, mais elles contiennent également du magnésium, des vitamines B et des acides gras oméga-3. Les graines, et notamment les graines de courge, sont donc particulièrement bénéfiques pour le sommeil. Elles peuvent être consommées telles quelles ou ajoutées aux gratins ou aux salades, qu’elles complètent parfaitement.

Les légumes verts

Les légumes verts à feuilles comme le chou frisé, les épinards ou encore le brocoli renferment de nombreux nutriments essentiels nous permettant de bien dormir. Ils contiennent notamment du calcium, de la vitamine B6 et du magnésium, qui aider à convertir le tryptophane en sérotonine donc à améliorer votre humeur et à réguler votre production de mélatonine. Alors que ce soit sous forme de soupe, de gratin ou en accompagnement, on se la joue à la Popeye pour dormir comme un bébé.

Les infusions de plantes

Bien que l'on entende fréquemment parler des thés pour dormir, ceci est une idée reçue car la plupart des thés renferment de la théine, contrairement aux tisanes, qui sont donc bien plus appropriées pour favoriser le sommeil et aider à dormir. La tisane de camomille reste un grand classique pour favoriser l'endormissement et créer un moment de détente privilégié avant de se glisser sous la couette. La lavande, la sauge, la valériane ou le thé à la menthe possèdent également des propriétés relaxantes, apaisantes et sédatives.

Astuces pour bien dormir

Si vous éprouvez des difficultés à vous endormir et à avoir un sommeil de qualité, n'hésitez donc pas à combiner ces aliments favorisant le sommeil, notamment lors de vos repas du soir. Mais outre les aliments pour dormir, il existe également quelques astuces à mettre en place qu quotidien pour un sommeil de qualité.

Voici nos 10 meilleurs conseils pour bien dormir :

      1. Dormir et se réveiller à heures fixes
      2. Utilisez votre lit juste pour dormir
      3. Évitez la sieste dans le journée
      4. Relaxez-vous
      5. Mangez léger, ni trop tôt ni trop tard
      6. Évitez les excitants
      7. Faites du sport régulièrement
      8. Oubliez les écrans
      9. Dormez dans le silence et le noir
      10. Attention à la température de la chambre

 

Ces quelques astuces pour bien dormir sont essentielles, et consistent à se débarrasser de certaines mauvaises habitudes, d'améliorer son environnement de sommeil et diminuer les troubles du sommeil causés par le stress ou l'anxiété. Nous allons désormais les décrypter en détail.

Conseil 1 : Dormir et se réveiller à heures fixes

Comment mieux dormir la nuit ? Couchez-vous lorsque vous ressentez des signaux de sommeil (bâillements, nuque lourde, yeux qui piquent…). Si vous n’êtes pas fatigué, faites une activité de détente en attendant que le sommeil vous gagne. Essayez de vous lever à peu près à la même heure le matin, même le week-end et les jours de congé. Cela vous aidera à régulariser votre horloge biologique, ce qui facilitera l’endormissement.

Conseil 2 : Utilisez votre lit pour dormir uniquement

Pour bien dormir, e lisez pas, ne regardez pas la télévision, ne mangez pas et ne réfléchissez pas à vos problèmes dans votre lit. En bref, utilisez votre lit uniquement pour dormir. L’activité sexuelle est la seule exception à cette règle. La chambre doit être silencieuse, sombre, inspirante et apaisante.

Conseil 3 : Évitez la sieste de la journée pour mieux dormir la nuit

Pour réussir à trouver le sommeil le soir, évitez de faire une sieste si vous ressentez une fatigue importante au cours de la journée, surtout si vous souffrez d’insomnies régulièrement. La sieste vient perturber votre rythme veille/sommeil et vous empêchera donc de bien dormir la nuit.

Conseil 4 : Relaxez-vous

Les pensées positives peuvent vous aider à vous endormir. Évitez les phrases comme "je ne peux pas dormir" car elles ne feront qu'aggraver votre problème. Trouvez plutôt des exercices de relaxation pour vous aider à vous endormir et faites-en votre rituel habituel à l'heure du coucher. Il existe plusieurs techniques - la méditation, l'entraînement autogène ou le yoga - qui sont excellentes pour s'endormir et qui comptent parmi les méthodes les plus populaires pour induire le sommeil. Essayez-les et découvrez ce qui fonctionne le mieux pour vous. Vous pourrez ainsi vous endormir rapidement et de manière détendue.

Si vous n'arrivez toujours pas à vous endormir au bout d'une demi-heure, levez-vous et faites quelque chose de relaxant dans une lumière douce : lisez un livre ou écoutez de la musique douce. Le yoga léger n'est pas seulement approprié le soir avant le sommeil, mais il peut également être utile si vous n'arrivez pas à dormir. Retournez au lit dès que vous vous sentez fatigué. Lorsque vous vous réveillez la nuit, ne regardez pas l'heure. Cela peut rendre l'endormissement encore plus difficile. Faites plutôt un exercice de relaxation ou comptez les moutons - les deux sont calmants et ont prouvé qu'ils vous aident à vous endormir.

Au fait : connaissez-vous déjà la méthode 4-7-8 ? Cette technique de respiration, qui trouve ses racines dans le yoga, est également excellente pour s'endormir. Elle tire son nom du rythme de la respiration : inspirez pendant quatre secondes, retenez votre souffle pendant sept secondes et expirez pendant huit secondes. Avez-vous essayé des exercices de respiration pour vous endormir ?

Conseil 5 : Mangez léger, ni trop tôt ni trop tard

Les repas trop riches en calories juste avant d'aller dormir ne sont pas recommandés. Outre les qualités nutritionnelles d'un tel repas, il faut savoir que la digestion est un processus qui produit de la chaleur, ce qui nuit à un sommeil de qualité. Certains aliments difficiles à digérer devraient également être évités lors du dîner. Tel est par exemple le cas des légumes crus qui ont un effet diurétique légumes crus (salade, concombre), les aliments riches en protéines animales, comme la viande rouge, et les aliments riches en glucides simples (sucres rapides) et en graisses qui ne seront pas digérés avant d'aller au lit et ont donc des chances de perturber votre sommeil. Il vaut donc mieux privilégier un repas plus léger le soir, composés d'aliments peu caloriques, et dîner de bonne heure, pour laisser le temps au corps de digérer et donc de se refroidir. Il est ainsi préférable d'attendre au moins 1 heure ou 1 heure 30 après le repas pour se coucher : pas question de se mettre au lit en sortant de table !

La composition de votre repas exerce également une influence sur la qualité de votre sommeil. Pour dormir mieux, les aliments riches en protéines animales, comme la viande ou le fromage, qui accroîssent la production de la noradrénaline (hormone agissant sur le système nerveux), devraient être consommés plutôt le midi et évités le soir. Ainsi, un repas riche en glucides complexes, qui provoque une augmentation importante du taux d'insuline, peut faciliter l'endormissement,tandis qu'un repas composé d'aliments protéinés peut le retarder en empêchant par exemple la sécrétion des hormones et neurotransmetteurs favorisant le sommeil et en stimulant ainsi l'excitation et la vigilance.[20]

Conseil 6 : Évitez les excitants

Bien que ce conseil pour dormir soit probablement d'ores et déjà bien connu de tous, nous le répétons encore une fois : évitez les excitants avant d'aller dormir, voire dès l'après-midi. En effet, le café, le thé, l'alcool, la guarana, le maté, les sodas et les boissons sucrées sont à proscrire pour un sommeil profond et réparateur. De plus, la caféine bloque les récepteurs de l’adénosine, une substance produite par l'organisme durant l'éveil, qui inhiberait le fonctionnement de notre cerveau jusqu'à l'arrivée du sommeil. Il vaut donc mieux éviter de boire des substances riches en caféine et en particulier le café après 15h00, pour favoriser un bon sommeil le soir. [21]

Conseil 7 : Faites du sport régulièrement

Vous cherchez une solution pour dormir profondément ? C’est prouvé, la pratique de l’activité physique aide à mieux dormir[22], en facilitant l’endormissement et un sommeil réparateur. Il n’est pas obligatoire de faire de la course à pied, d'aller à la salle de sport, à la piscine ou au tennis, la marche d’un pas alerte constitue déjà un excellent exercice physique. Ce qui compte, c’est l'assiduité et la régularité : au moins 30 minutes chaque jour et un peu plus longtemps le week-end. Le moment de l’entraînement sportif est également décisif en ce qui concerne la qualité du sommeil : une pratique sportive trop tardive le soir, à savoir moins de 3-4 heures avant le coucher, nuit à l’endormissement.

Conseil 8 : Dormez dans le silence et le noir complet

Pour un sommeil vraiment réparateur, mieux vaut dormir dans le silence et le noir complet. Cela vous aidera à vous endormir rapidement. Fermez donc vos volets ou vos rideaux et éteignez votre téléphone portable lorsque vous allez vous couchez. Si éteindre votre téléphone durant la nuit est impossible, vous pouvez tout du moins le mettre en mode silencieux et désactiver le signal lumineux. Ne laissez surtout pas la télévision allumée d'une part, parce que la lumière bleue inhibe la production de la mélatonine, et d'autre part, parce que le bruit risque fortement de vous réveiller au cours de la nuit.

Conseil 9 : Oubliez les écrans

Ecrans, tablettes, ordinateurs, téléphones portables… Les nouvelles technologies envahissent notre sphère personnelle, jusqu'à s’installer dans notre chambre à coucher, perturbant ainsi notre sommeil. En effet, la lumière bleue produite  par les écrans stimule les photorécepteurs présents au sein de la rétineen envoyant comme message au cerveau qu’il fait encore jour, ce qui a pour effet de perturber notre horloge biologique. Cela décale, voire supprime, la sécrétion de mélatonine et a pour effet de retarder l’endormissement et/ou de créer des réveils multiples. Alors comment trouver le sommeil rapidement ? Il suffit déjà de dire adieu aux écrans dans la chambre à coucher au moins 1 h avant d'aller dormir, et si jamais cela vous est impossible, essayez au moins de paramétrer tous vos appareils électroniques de manière à ce que ceux-ci ne perturbent pas votre sommeil.

Conseil 10 : Attention à la température de votre chambre

Autre astuce pour mieux dormir la nuit : une température optimale dans votre chambre à coucher. Une chambre entre 16 et 18°C va en effet à la fois favoriser le sommeil et faciliter la respiration. À l’inverse, quand la température de la chambre est inférieure ou supérieure cette moyenne, la qualité du sommeil s'en trouve alors affectée. L’exposition au froid ou à la chaleur entraîne en effet une augmentation des éveils durant la nuit, une diminution du sommeil lent léger et profond et une fragmentation du sommeil paradoxal. Ce phénomène n’est pas à prendre à la légère puisque 42% des Français déclarent être susceptibles d’être réveillés par une trop haute ou au contraire trop basse dans leur chambre à coucher.[23]

Alors comment bien dormir ? Pour un sommeil réparateur, il est essentiel de bénéficier d'une nuit complète, composée de quatre à six cycles de sommeil sans interruption. Mais lorsque cela est impossible et que l'on souffre de troubles du sommeil, il existe tout de même quelques astuces pour nous permettre de mieux dormir. Suivre nos quelques conseils pour dormir peut d'ores et déjà vous aider, d'autant plus sont associés à de bonnes habitudes alimentaires notamment durant les repas du soir. Dans tous les cas, adopter une bonne hygiène de vie et manger les bons aliments constitue la meilleure méthode pour dormir la nuit.

Recettes pour favoriser le sommeil

Sources

[1] Cf. Journal of Sleep Research (2001): "Neural basis of alertness and cognitive performance impairments during sleepiness", consulté le 28 janvier 2021.

[2] Cf. Journal of Experimental Medicine (2019): "Gαs-coupled receptor signaling and sleep regulate integrin activation of human antigen-specific T cells", consulté le 28 janvier 2021.

[3] Cf. Current Biology (2007): "The human emotional brain without sleep — a prefrontal amygdala disconnect", consulté le 28 janvier 2021.

[4] Cf. Sommeil.org (2015): "Chiffres et statistiques des troubles du sommeil et de l’insomnie en France", consulté le 28 janvier 2021.

[5] Cf. Sleep Foundation: "How much sleep do we really need", consulté le 28 janvier 2021.

[6] Cf. Journal of Clinical Psychiatry (2003): "The role of GABA in anxiety disorders", consulté le 28 janvier 2021.

[7] Cf. AGE (2012): "Tryptophan-enriched cereal intake improves nocturnal sleep, melatonin, serotonin, and total antioxidant capacity levels and mood in elderly humans", consulté le 28 janvier 2021.

[8] Cf. MMW - Fortschritte der Medizin (2016): "Long-term HRV analysis shows stress reduction by magnesium intake", consulté le 28 janvier 2021.

[9] Cf. Modulation of Sleep by Obesity, Diabetes, Age, and Diet (2015): Chap. 31, "Relation between Magnesium Deficiency and Sleep Disorders and Associated Pathological Changes", consulté le 28 janvier 2021.

[10] Cf. University of Oxford (2014): "Higher levels omega-3 diet is associated with better sleep", consulté le 28 janvier 2021.

[11] Cf. Bulletin of Experimental Biology and Medicine (2012): "Mechanisms underling the effects of adaptogens on erythropoiesis during paradoxical sleep deprivation", consulté le 28 janvier 2021.

[12] Cf. The American Journal of Clinical Nutrition (2020): "High glycemic index and glycemic load diets as risk factors for insomnia", consulté le 28 janvier 2021.

[13] Cf. Journal of Clinical Sleep Medicine (2014): "Fish consumption, sleep, daily functioning, and heart rate variability", consulté le 28 janvier 2021.

[13a] Cf. Wild, C.J. et al. (2018): Dissociable effects of self-reported daily sleep duration on high-level cognitive abilities. In: Sleep, 41 (12).

[14] Cf. Journal of Medicinal Food (2015): "Milk Collected at Night Induces Sedative and Anxiolytic-Like Effects and Augments Pentobarbital-Induced Sleeping Behavior in Mice", consulté le 28 janvier 2021.

[15] Cf. Cureus (2019): "Influence of Dietary Intake on Sleeping Patterns of Medical Students", consulté le 28 janvier 2021.

[16] Cf. Journal of pineal research (2013): "Serum melatonin levels and antioxidant capacities after consumption of pineapple, orange, or banana by healthy male volunteers", consulté le 28 janvier 2021.

[17] Cf. Journal of Medicinal Food (2017): "Effects of a Tart Cherry Juice Beverage on the Sleep of Older Adults with Insomnia", consulté le 28 janvier 2021.

[18] Cf. Journal of Clinical Nutrition (2011): "Effect of kiwifruit consumption on sleep quality in adults with sleep problems", consulté le 28 janvier 2021.

[19] Cf. Nutrition (2020): "Dietary natural cocoa ameliorates disrupted circadian rhythms in locomotor activity and sleep-wake cycles in mice with chronic sleep disorders caused by psychophysiological stress", consulté le 28 janvier 2021.

[20] Cf. Institut Sommeil et Vigilance (2018): "Actu Carnet Sommeil Nutrition", consulté le 28 janvier 2021.

[21] Cf. Journal of Clinical Sleep Medicine (2013): "Caffeine Effects on Sleep Taken 0, 3, or 6 Hours before Going to Bed", consulté le 28 janvier 2021.

[22] Cf. Institut Sommeil et Vigilance: "Dormez Bougez !", consulté le 28 janvier 2021.

[23] Cf. Enquête INSV (2013): "Le sommeil et la température", consulté le 28 janvier 2021.

nu3 Nutrition Experts

Votre navigateur web n'est plus supporté de manière optimale. Mettez à jour votre navigateur pour plus de sécurité, de rapidité et de confort sur notre boutique

Mettre a jour le navigateur