Service & FAQ Search IconLivraison gratuite à partir de 49,00 € Search Icon15% code de réduction

Vitamines pour de beaux cheveux

Vitamines pour les cheveux

5 nutriments + protéines pour la beauté des cheveux

Sommaire

    ...content shows up after page is published.

Des cheveux forts et brillants sont un critère de beauté et sont importants pour notre estime de soi. Nous essayons d'innombrables produits de soins dans l'espoir de trouver enfin l'élixir qui nous permettra d'avoir de beaux cheveux. Mais la force, la douceur et la beauté de nos cheveux sont déterminées non seulement par nos gènes et les soins que nous utilisons, mais aussi par notre alimentation. Car les cheveux ont besoin de nutriments pour se développer sainement.

Nous vous expliquons quels minéraux et vitamines sont importants pour les cheveux et quels aliments les contiennent. Nous faisons également la lumière sur les causes des problèmes capillaires typiques et nous vous indiquons les cinq conseils beauté simples que vous pouvez utiliser pour faire du bien à vos cheveux au quotidien.

Un être humain possède environ cinq millions de cheveux, dont environ 100 000 font partie des cheveux sur notre tête.[1] À quelques exceptions près, les cheveux se trouvent sur presque toutes les zones de notre peau et remplissent de nombreuses fonctions importantes.[2]

  • Protéger contre les rayons UV
  • Aider à réguler la température corporelle
  • Servir de barrière protectrice contre la sueur, la poussière et les particules de saleté.
  • Améliorer le sens du toucher (à l'aide de récepteurs sensoriels à la racine des cheveux)
  • Être un critère de beauté

Pour que vos cheveux puissent maîtriser toutes ces tâches, vous devez prêter attention à leur santé et les soigner de l'extérieur tout en les renforçant de l'intérieur. Parce que : notre alimentation, qui contient des nutriments importants pour les cheveux, contribue également à leur bonne santé.

Les cheveux, comme les ongles, sont constitués de corne, dont le principal composant est la kératine. La kératine est une protéine structurelle formant des fibres qui confère à vos cheveux leur stabilité, leur élasticité et leur forme.[3][4] En plus des 65 à 90 % de kératine, les cheveux humains sont composés de 15 à 35 % d'eau. Les autres composants sont les lipides (graisses), les pigments et les minéraux et oligo-éléments.[5]

La croissance de chaque cheveu est régulée dans la racine du cheveu située sous le cuir chevelu.[3][6] Les cellules (kératinocytes) qui s'y forment produisent de grandes quantités de kératine, une protéine fibreuse. Au cours de ce processus, deux chaînes de kératine s'enroulent ensemble pour former une longue fibre, qui s'enroule à son tour avec d'autres fibres comme pour former une sorte de corde. De nombreuses "cordes" de ce type se disposent dans le sens longitudinal de la cellule en forme de fuseau et la rigidifient. Des millions de ces cellules fusiformes se transforment ainsi en cellules dures et cornées et sont poussées vers le haut, hors de la peau.[7] C'est ainsi qu'un poil visible à l'oeil nu se forme.

Pour stimuler la croissance du cheveu, de nombreux petits vaisseaux sanguins fournissent aux cellules capillaires, situées à la base de la racine dans la papille du cheveu, tous les nutriments importants.[6] Pour la protection externe du cheveu, les glandes sébacées, qui sont situées dans la peau et débouchent dans la gaine du cheveu, produisent un mince film gras protecteur qui empêche le cheveu de se dessécher.[3][6]

Le cycle de croissance du cheveu

Le cycle de vie d'un cheveu est divisé en trois phases. Tout d'abord, le cheveu est dans la phase de croissance, également appelée phase anagène. Elle dure généralement de deux à six ans. Quatre-vingt à quatre-vingt-dix pour cent de vos cheveux sont actuellement dans cette phase.

Elle est suivie d'une phase de transition de deux à trois semaines (phase catagène). C'est le moment où le cheveu cesse de pousser et se détache définitivement de sa racine. Environ un pour cent seulement de tous les poils se trouve dans cette phase.

Dans la dernière phase, la phase de repos ou phase télogène, les anciens cheveux sont éliminés (ils tombent) tandis que de nouveaux cheveux repoussent. Cette phase dure environ trois mois et environ dix à quinze pour cent des cheveux sont dans cette phase. Cette phase est suivie d'une autre phase anagène et le cycle en trois parties recommence. Au cours de notre vie, chaque racine de cheveu passe par ce cycle jusqu'à 20 fois.[8][9]

Mécanisme capillaire intelligent : Contrairement à de nombreux autres mammifères, qui connaissent une perte de cheveux saisonnière ou une chute une ou deux fois par an, les cheveux du cuir chevelu humain poussent pendant plusieurs années avant de tomber.[10] Ainsi, le cycle du cheveu chez l'homme assure une chevelure constante tout au long de l'année.

Problèmes de cheveux fréquents

En moyenne, nos cheveux poussent d'environ 0,3 mm par jour. Cela correspond à environ 1 cm par mois, ou 12 cm sur une année,[6] du moins si tous les processus métaboliques responsables de la croissance des cheveux fonctionnent correctement. S'ils sont déséquilibrés, cela entraîne une croissance lente des cheveux, des pointes fourchues, des cheveux cassants ou même une perte de cheveux.

Pour vous aider à mieux comprendre de quels nutriments et/ou soins vos cheveux ont besoin, nous allons passer en revue les facteurs externes et internes qui peuvent entraîner des problèmes capillaires.

Chute de cheveux

Une chevelure fournie nous fait nous sentir attirants, beaux et confiants. Cela rend d'autant plus stressant le moment où vos cheveux tombent. Si vous découvrez quelques cheveux sur votre oreiller ou dans votre brosse à cheveux le matin, il n'y a pas lieu de s'inquiéter dans un premier temps : en raison du cycle naturel de croissance des cheveux, les gens perdent entre 60 et 100 cheveux par jour - mais de nouveaux cheveux repoussent constamment.[11] Tant que la croissance et la perte de nouveaux cheveux sont en équilibre et que vos cheveux sont en bonne santé, tout va bien.

Cependant, si vous perdez plus de 100 cheveux par jour pendant une période prolongée,[12] si vos cheveux s'éclaircissent ou s'ils s'éclaircissent à certains endroits, vous devriez en chercher la cause. Les trois formes de chute de cheveux les plus connues sont les suivantes :[11]

  • La chute de cheveux héréditaire (alopecia androgenetica) est la forme la plus courante chez les hommes et les femmes et se caractérise par une hypersensibilité des racines des cheveux au messager chimique de l'organisme, la dihydrotestostérone (DHT).[13] La DHT raccourcit la phase de croissance du cheveu, ce qui fait que les cheveux deviennent de plus en plus fins et finissent par tomber. Alors que cette forme se manifeste chez les hommes par un recul de la ligne des cheveux, voire une calvitie, chez les femmes, les cheveux s'éclaircissent et la ligne des cheveux dans la zone du front et de la couronne recule.[11]
  • Dans le cas d'une perte de cheveux diffuse (alopecia diffusa), les cheveux de toute la tête semblent également clairsemés, mais il n'y a pas de formation de plaques chauves.[14]
  • Dans le cas de la perte de cheveux circulaire (alopécie areata), les personnes atteintes présentent des zones circulaires sans cheveux autour du cuir chevelu ou de la barbe.[11]

Il existe d'autres formes de perte de cheveux, telles que la perte de cheveux sous tension (alopecia contentionalis) et bien d'autres encore.[11]

Selon la forme, la perte de cheveux peut avoir des causes diverses et peut être génétique, hormonale ou causée par des facteurs environnementaux et le stress, mais elle peut aussi souvent survenir à la suite d'une malnutrition ou d'une carence en nutriments.[11]

Perte de cheveux & carence en vitamines

La chute des cheveux est l'une des caractéristiques d'une carence en biotine. C'est toutefois plutôt rare dans les pays européens [19]. Mais un manque de fer est aussi souvent associé à la perte de cheveux.[6][11] Dans cette section, vous apprendrez si des études montrent un lien entre perte de chveux et carence en fer et quel rôle ce minéral joue pour la santé de vos cheveux.

Cheveux secs

Pailleux, ternes et sans éclat : voilà à quoi ressemblent les cheveux secs et cassants. Alors que les cheveux sains contiennent environ dix pour cent d'humidité, les glandes sébacées du cuir chevelu produisent trop peu d'huile dans les cheveux secs pour qu'ils restent souples jusqu'aux pointes. Sans le film gras protecteur, vos cheveux sont moins résistants aux influences extérieures, la surface des cheveux devient rapidement cassante et les cheveux se fragilisent avec le temps.

Et pourquoi cela ? Pour ce faire, nous devons d'abord savoir comment les cheveux sont construits. La tige du cheveu, à savoir la partie visible du cheveu qui se trouve au-dessus de la surface de la peau, est constituée de trois couches :[3][9]

  • La pulpe du cheveu (médulla) est située à l'intérieur du cheveu.
  • La couche fibreuse, également appelée cortex ou écorce du cheveu, entoure la moelle et constitue le principal composant de la tige du cheveu avec environ 80 %. Cette couche contient de la kératine et détermine l'élasticité et la résistance du cheveu. Elle contient également les pigments qui déterminent la couleur des cheveux.
  • La cuticule externe, ferme, est la couche protectrice du cheveu. Elle est constituée de cellules disposées comme des écailles, qui protègent les cheveux du dessèchement et leur donnent une brillance soyeuse.

À l'instar d'une pomme de pin, les écailles se superposent en plusieurs couches. Dans un cheveu sain, les plaquettes se nichent près de la tige capillaire et le cheveu apparaît brillant et radieux, car sa surface reflète la lumière. Si les cheveux sont trop sollicités, les écailles s'ouvrent et ressortent, ce qui entraîne l'évaporation de l'humidité naturelle des cheveux. Les cheveux se dessèchent littéralement.[9][15]

Les cheveux secs et cassants peuvent être causés par une prédisposition à un cuir chevelu plutôt sec, par une mauvaise alimentation, ainsi que par des soins et des habitudes de coiffage non adaptés. Les colorations fréquentes et la chaleur excessive du sèche-cheveux peuvent stresser le cheveu tout autant que les sollicitations physiques (par exemple, les coiffures strictes comme les tresses très serrées). D'autres facteurs sont les changements hormonaux, le stress et les carences en vitamines, qui peuvent entraîner des cheveux secs.

Nous vous recommandons les conseils de soins suivants pour les cheveux et le cuir chevelu secs :[15] [16]

  • Évitez si possible de vous laver les cheveux fréquemment ou quotidiennement, car chaque lavage dégraisse le cuir chevelu et les cheveux.
  • Utilisez des shampooings doux contenant des substances hydratantes et regraissantes comme l'aloe vera, l'urée, la lanoline ou la lécithine pour le lavage des cheveux.
  • Il est préférable de laver les cheveux à l'eau tiède et de les sécher à l'air froid, car la chaleur dessèche les cheveux.
  • N'utilisez que très peu de produits coiffants tels que la mousse et la laque.

En outre, veillez à boire suffisamment et à avoir une alimentation équilibrée et riche en vitamines. La biotine, le sélénium et le zinc peuvent être particulièrement importants comme remède contre les cheveux secs, car ils contribuent au maintien d'une chevelure normale.

Cheveux gras

Dans le cas des cheveux gras, c'est principalement le cuir chevelu qui est gras. Dans ce cas, les glandes sébacées du cuir chevelu produisent une telle quantité de sébum qu'elle ne peut être complètement absorbée par les cheveux et se dépose sous forme de film gras. Les cheveux ont rapidement l'air gras et filandreux. Dans ce cas, un lavage quotidien et très doux des cheveux est recommandé. Vous ne devez ni laver vos cheveux à l'eau trop chaude, ni les sécher au sèche-cheveux trop chaud. Vous pouvez également lutter contre l'accumulation rapide de graisse avec des shampooings particulièrement doux contenant des extraits de plantes et d'herbes rafraîchissantes comme la citronnelle ou la menthe. Un cuir chevelu gras avec une production accrue de sébum peut avoir des causes génétiques, mais peut également être déclenché par des fluctuations hormonales et climatiques, une alimentation malsaine ou le stress.[16][17]

Pellicules

Les pellicules ne sont pas vraiment un problème de cheveux, car ce ne sont pas les cheveux qui ont des pellicules, mais le cuir chevelu - et c'est toujours le cas. Pourquoi cela n'a rien à voir avec une mauvaise hygiène et nous vous indiquons des solutions contre les pellicules dans cette section.

En résumé, les facteurs externes et internes suivants peuvent être à l'origine de problèmes capillaires :[8]

  • Régime alimentaire déséquilibré
  • Manque de minéraux et de vitamines importants pour les cheveux
  • Dégradation des cheveux due à une exposition solaire forte et prolongée
  • Stress physique et thermique sur les cheveux en raison, par exemple, d'une coiffure serrée ou d'un séchage trop chaud.
  • Stress chimique sur les cheveux dû, par exemple, à des permanentes ou à des colorations constantes.
  • Changements hormonaux / déséquilibre hormonal
  • Prédisposition génétique
  • Âge
  • Stress

Comme vous pouvez le constater, de nombreux facteurs peuvent être contrés si nous modifions certaines de nos habitudes quotidiennes et si nous faisons attention à certaines vitamines capillaires présentes dans notre alimentation. Alors nous allons désormais vous indiquer comment renforcer vos cheveux et les garder en bonne santé grâce aux minéraux et vitamines pour les cheveux.

Comment renforcer vos cheveux de l'intérieur

Il est clair que nous ne pouvons pas influencer la composition génétique de nos cheveux ou le fait que nous ayons naturellement des cheveux raides, bouclés, épais ou fins. Cependant, vous pouvez favoriser l'apparence et la croissance de vos cheveux en leur apportant les bonnes vitamines, les bons minéraux et autres nutriments. Allons donc directement à la "racine" du problème. La base de beaux cheveux, forte et brillants, se trouve dans notre peau : des racines solides maintiennent vos cheveux dans le cuir chevelu et ces dernières ont besoin de suffisamment de vitamines et autres nutriments pour se développer.

La beauté vient de l'intérieur - ce dicton s'applique également à nos cheveux. En effet, si les racines des cheveux bénéficient de la bonne combinaison de nutriments, vos cheveux seront rayonnants de santé. Les vitamines et minéraux tels que la biotine, le zinc et le sélénium contribuent au maintien d'une chevelure normale et le cuivre favorise la pigmentation des cheveux.

Biotine – la vitamine beauté

La biotine appartient au groupe des vitamines B hydrosolubles et participe au maintien d'une chevelure et d'une peau normales. C'est pourquoi elle est également appelée "vitamine de la beauté". Donc si vous voulez avoir de beaux cheveux, vous ne pouvez pas vous passer de la biotine.

Voici ce que dit la science sur le rôle de la biotine concernant la croissance des cheveux : en tant que coenzyme central (composant des enzymes), la biotine est impliquée dans de nombreux processus métaboliques de l'organisme.[18][19] Par exemple, elle a une influence sur la croissance des cellules de l'épiderme (par exemple, les kératinocytes), ce qui signifie que la biotine est en partie responsable de la formation et du renouvellement des cheveux.[6] Rappelons que les cheveux sont principalement constitués de la protéine fibreuse kératine, qui se forme dans les cellules de la racine du cheveu. La vitamine beauté apporte une contribution importante dans la synthèse des protéines.[20] Ainsi, notre corps a également besoin de la biotine pour former la kératine dans la racine des cheveux, c'est pourquoi elle est essentielle pour la croissance des cheveux.[21]

Vous vous demandez si la biotine peut également aider à lutter contre la chute des cheveux ? Bien que la perte de cheveux soit l'un des symptômes caractéristiques d'une carence en biotine, une carence en biotine liée à l'alimentation est un phénomène plutôt rare dans les pays européens [19]. En outre, il n'existe à ce jour aucune preuve scientifique que la biotine accélère la croissance des cheveux ou que la vitamine peut stopper la chute de cheveux. La situation des études à ce sujet est actuellement trop mince et présente quelques déficiences méthodologiques.[21]

En raison des diverses fonctions de la biotine, un apport suffisant en cette vitamine est néanmoins important pour vos cheveux. 40 microgrammes de biotine par jour sont déjà suffisants.[22] La biotine se trouve naturellement dans les noix, les flocons d'avoine, les germes de blé, les épinards, les œufs (cuits), les champignons et de nombreux autres aliments.

Zinc – pour des cheveux forts

L'oligo-élément zinc joue également un rôle important pour l'organisme et les cheveux : il a une fonction dans la division cellulaire et est impliqué dans divers processus métaboliques de l'organisme.[23] De plus, le zinc contribue au maintien de cheveux, d'une peau et d'ongles normaux en favorisant la croissance cellulaire ainsi que la formation de kératine et de collagène.[6][24]

Ainsi, le zinc n'accomplit pas seulement des tâches importantes dans la division cellulaire pour la croissance des cheveux, mais il assure aussi indirectement des cheveux résistants et forts, solidement ancrés dans le cuir chevelu grâce aux fibres de collagène.

Étant donné que notre corps ne peut pas produire lui-même ce minéral et qu'il ne peut en stocker que de petites quantités, un apport régulier - par exemple par le biais de l'alimentation - est essentiel. Selon l'ANSES, le besoin pour les femmes se situe entre 7 et 11 milligrammes de zinc par jour, pour les hommes entre 9 et 14 milligrammes de zinc par jour.[25] Dans notre alimentation, la viande, les produits laitiers, les œufs ainsi que certains fruits à coque et oléagineux (cacahuètes, graines de courge) sont des sources importantes de zinc.[23]

La perte de cheveux est également souvent associée à une carence en zinc. Les scientifiques ont cherché à savoir dans quelle mesure. Dans diverses études, l'analyse des concentrations sériques de zinc a révélé que les sujets présentant une perte de cheveux avaient des concentrations sanguines de zinc inférieures à celles du groupe témoin.[26][27] Les chercheurs soupçonnent donc qu'un déséquilibre du métabolisme du zinc peut jouer un rôle clé dans la perte des cheveux.[24] Cependant, comme il existe également des contre-arguments et que le mécanisme exact de la façon dont le zinc affecte la chute des cheveux n'est pas encore clair, des recherches supplémentaires sont nécessaires.[27][28]

Sélénium – préserve la structure des cheveux

Le sélénium est un autre oligo-élément bénéfique pour les cheveux. Il a été scientifiquement confirmé que le sélénium contribue au maintien d'une chevelure normale et protège les cellules du stress oxydatif.[29]

La teneur en sélénium des aliments végétaux dépend de la teneur en nutriments des sols et peut varier considérablement. En Europe, les sols, et donc la plupart des aliments végétaux, ont tendance à être pauvres en sélénium. Pour couvrir les besoins quotidiens en sélénium de 60 à 70 microgrammes par votre alimentation, il est donc préférable de miser sur les aliments d'origine animale tels que la viande, le poisson et les œufs.[29]

Cuivre – pour la pigmentation capillaire

Le minéral cuivre est crucial pour la beauté de vos cheveux. Enfin un nutriment dont nous pouvons voir les effets positifs immédiatement sur nos cheveux. Là encore, scientifiquement, les effets du cuivre sont résumés de manière brève : le cuivre contribue à une pigmentation normale des cheveux.[30]

Mais d'abord, prenons les choses étape par étape : pour que nos cheveux, ainsi que notre peau et nos yeux, aient de la couleur, ils ont besoin du pigment mélanine. Pour former la mélanine dans les cellules du follicule pileux, notre corps a besoin à son tour du minéral cuivre.[30] La mélanine se trouve dans la couche de kératine de vos cheveux et est donc importante pour maintenir votre couleur naturelle.[6] Par ailleurs, la couleur de vos cheveux est déterminée par vos gènes et non par la teinte caractéristique du cuivre.

Selon l'ANSES, les adultes ont besoin de 1,5 à 1,9 milligramme de cuivre par jour.[31] Cet oligo-élément est largement présent dans les aliments. Les coquillages, les noix, le café, le cacao, les légumineuses et les céréales complètes sont particulièrement riches en cuivre.[32]

Le saviez-vous ? En vieillissant, la teneur en mélanine de nos cheveux diminue et l'activité des cellules qui forment la couleur (mélanocytes) diminue également. Dans le même temps, davantage d'air est emprisonné dans les cheveux - ils perdent alors leur couleur et apparaissent gris à blanc. Le moment où cela se produit est déterminé génétiquement et varie en fonction du mode de vie.[6][33]

Et le meilleur : ensemble, les vitamines capillaires fournissent tous les atouts beauté nécessaires pour que vos cheveux soient souples et brillants. Profitez de tous les avantages des nutriments pour de beaux cheveux et choisissez nu3 Hair Beauty. Il réunit tous les minéraux et vitamines importants pour les cheveux et constitue ainsi le complément alimentaire idéal pour vos cheveux.

nu3 Hair Beauty, vitamines pour les cheveux
  • Contient de la biotine, du zinc, du sélénium & du cuivre

  • Avec les acides aminés importants pour vos cheveux

  • 10 alliés beauté inclus

  • Adapté aux personnes vegan

29,99 €
TVA incluse Hors frais de livraison éventuels
Livraison gratuite dès 49€ d'achat. Pour toute commande de moins de 49 €, les frais forfaitaires d'expédition s'élèvent à 4,99 € pour une livraison en point relais et 6,99 € pour une livraison standard à domicile.X

Le cas du fer

La carence en fer est la carence en nutriments la plus courante dans le monde.[34] Selon l'OMS (Organisation mondiale de la santé), les adolescentes et les femmes sont plus fréquemment touchées que les hommes. Un besoin accru (par exemple durant les phases de croissance) et les pertes de sang menstruelles sont cités comme causes principales.[35][40]  

Certaines études ont montré que de faibles niveaux de ferritine sérique (protéine liant le fer) sont plus fréquents chez les sujets féminins présentant une perte de cheveux.[36][37] D'autres études n'ont pas trouvé une telle association.[38][39] Le rôle du fer dans la perte de cheveux n'est donc toujours pas clair, et d'autres études scientifiques sont nécessaires pour déterminer le mécanisme d'action du fer par rapport au cycle du cheveu.[34][40] 

Dans notre corps, le fer contribue à un métabolisme énergétique normal, il a également une fonction dans la division cellulaire et est il nécessaire à la formation de l'hémoglobine (pigment rouge du sang) et au transport de l'oxygène. Ainsi, pour que toutes vos cellules (y compris les cellules de la matrice de la racine du cheveu) soient bien alimentées en énergie, en oxygène et en autres nutriments, notre corps a besoin de fer.[41][42]

N'oubliez pas non plus la vitamine C, car elle augmente l'absorption du fer. Par conséquent, pour augmenter la biodisponibilité du fer d'origine végétale, il est recommandé de consommer simultanément des aliments riches en vitamine C tels que la poudre d'acérola, les poivrons ou le brocoli.[43]

Conseil nu3 : Si vous ne consommez pas assez de fer dans votre alimentation au quotidien, vous pouvez trouver un large choix de compléments en fer sur le shop nu3.

Connaissez-vous le fer premium nu3 ?

  • Fer au dosage optimal
  • Avec de la vitamine C pour une meilleure absorption
  • Une gélule par jour suffit
  • Bien toléré & vegan

En plus des vitamines et des minéraux, vos cheveux ont également besoin de suffisamment de protéines pour favoriser leur croissance. Comme vous le savez déjà, nos cheveux sont composés de 65 à 90 % de kératine.[5] Si vous consommez beaucoup de protéines dans votre alimentation, vous favorisez la formation de kératine et ainsi la croissance des cheveux.

Les protéines sont constituées d'acides aminés. Les acides aminés cystéine et méthionine sont particulièrement importants pour la production de kératine dans les cheveux. L'acide aminé lysine se trouve également dans la racine du cheveu et est en partie responsable de la forme et du volume du cheveu.[44] Les aliments qui fournissent une quantité particulièrement élevée de protéines ou d'acides aminés importants pour les cheveux incluent : viande séchée, saumon fumé, fromage blanc, lentilles et cacahuètes.

Meilleurs aliments pour des cheveux forts et sains

Vous savez maintenant que des cheveux forts et sains ne sont pas seulement une question de gènes et de soins. Une alimentation équilibrée avec toutes les vitamines et tous les minéraux importants est tout aussi essentielle pour avoir de beaux cheveux.

Ces 12 aliments contiennent le plus de vitamines pour de superbes cheveux :

  1. Germe de blé (biotine, zinc, fer, cuivre, protéines)
  2. Flocons d'avoine (biotine, fer, zinc, cuivre, protéines)
  3. Graines de courge (biotine, zinc, fer, cuivre, protéines)
  4. Lentilles (biotine, fer, zinc, cuivre, protéines)
  5. Beurre de cacahuètes (biotine, zinc, cuivre, protéines)
  6. Coquilles Saint-Jacques (fer, cuivre, zinc, protéines)
  7. Boeuf séché (sélénium, zinc, fer, protéines)
  8. Viande de volaille (sélénium, zinc, protéines)
  9. Œufs durs (biotine, sélénium, protéines)
  10. Abricots secs (fer, cuivre)
  11. Epinards (fer, biotine)
  12. Cabillaud (sélénium, protéines)

Les cheveux poussent-ils plus vite si on les coupe fréquemment ? Pourquoi est-ce que je perds plus de cheveux en automne ? De nombreux mythes entourent le sujet des cheveux et de leur croissance. Nous avons donc décidé d'en vérifier :

Les cheveux tombent-ils plus souvent à l'automne ?

Selon les experts, la chute de cheveux saisonnière, qui se manifeste surtout en automne, existe bel et bien. Toutefois, le phénomène n'est pas aussi prononcé chez toutes les personnes et il s'agit bien plus d'un changement saisonnier accru de la chevelure. C'est-à-dire que les vieux cheveux tombent davantage et sont remplacés par de nouveaux cheveux. Et pourquoi en est-il ainsi ? En raison du cycle naturel du cheveu, environ 80 à 90 % de vos cheveux sont en phase de croissance, qui dure généralement de deux à six ans. Et dans la phase de repos (phase télogène), qui dure environ 100 jours, environ 10 à 15 pour cent de vos cheveux sont dans la phase de repos avant qu'ils ne tombent éventuellement.[6] Des études ont montré que le pourcentage de cheveux télogènes est le plus élevé en été (juillet) et qu'ils commencent à tomber davantage après environ 100 jours, soit au début de l'automne. Les chercheurs suggèrent que l'exposition accrue au soleil au milieu de l'été peut favoriser le renouvellement des cheveux à l'automne, et que de nombreuses racines de cheveux entrent plus souvent en phase de repos à cette époque.[45][46] Cependant, tant que vos cheveux repoussent normalement et que leur structure reste la même, vous n'avez pas à vous inquiéter.

L'eau de riz est-elle bonne pour les cheveux ?

L'excès d'eau après la cuisson du riz simplement versé dans l'évier, c'était avant. Ce supposé déchet est en effet censé faire des merveilles, surtout pour les cheveux. Le rituel de beauté à l'eau de riz est originaire d'Extrême-Orient. Selon les témoignages, des femmes aux cheveux semblables à ceux de Raiponce vivent à Huangluo Yao, un petit village de Chine. Leur secret de beauté remonterait à une recette vieille de plusieurs siècles, dont l'eau de riz serait le principal ingrédient. Alors comment l'utilise-t-on ? Il existe deux façons de préparer de l'eau de riz pour les cheveux : faire tremper du riz cru dans de l'eau froide pendant quelques heures ou faire bouillir du riz dans une grande quantité d'eau. Ensuite, l'excès d'eau est récupéré et utilisé comme tonique pour le visage ou les cheveux. Pour le traitement des cheveux, on dit qu'il est encore plus efficace si le liquide obtenu est fermenté, c'est-à-dire si on le laisse reposer dans un endroit chaud pendant une journée environ. Cependant, la théorie selon laquelle les ingrédients actifs de l'eau de riz forment un film protecteur autour des cheveux et les hydratent n'a pas été scientifiquement prouvée. En fin de compte, une seule chose peut vous permettre d'observer les effets de l'eau de riz sur vos cheveux : l'essayer !

À quoi servent les shampooings protéinés et autres ?

Il existe un nombre incalculable de shampooings, d'après-shampooings et de traitements capillaires qui sont censés nous prodiguer une chevelure de rêve. Bien sûr, ils aident dans une certaine mesure, mais lorsqu'il s'agit d'agir en profondeur, à savoir améliorer la croissance des cheveux (symbole d'une belle chevelure) ces produits n'apportent aucune aide réelle. Les protéines que vous absorbez avec votre alimentation favorisent la croissance des cheveux de l'intérieur. Les protéines appliquées à l'extérieur au moyen de shampooings protéinés ont un effet différent : les produits de soins capillaires contenant des protéines recouvrent vos cheveux d'un film protecteur et lissent la couche externe rugueuse des cheveux.

Les cheveux poussent-ils plus vite si on les coupe régulièrement ?

Le mythe selon lequel une coupe de cheveux fréquente peut favoriser la croissance des cheveux persiste, mais ce n'est pas vrai. Parce que les cheveux ne poussent pas à la pointe, mais à la racine. Après la coupe, cependant, l'impression subjective peut surgir, car les cheveux tombent plus joliment et semblent plus volumineux aux pointes.

Le lavage peu fréquent des cheveux provoque-t-il des pellicules ?

Il serait ici plus exact de parler de soins capillaires non adaptés. Par ailleurs, les pellicules sont liées à des facteurs individuels et constituent généralement un phénomène du cuir chevelu tout à fait normal. En effet, la peau se renouvelle toutes les quatre semaines environ et se débarrasse des vieilles cellules mortes. Ces flocons sont si petits que vous ne les remarquez généralement pas. Cependant, si leur rythme de régénération ou leur production de sébum se désynchronise, des écailles plus importantes deviennent visibles.

On distingue essentiellement deux types de pellicules : les pellicules sèches et les pellicules grasses. Des lavages de cheveux trop fréquents, des shampooings fortement dégraissants, l'air chaud ou encore un séchage trop chaud peuvent favoriser la formation de pellicules sèches. En outre, une prédisposition héréditaire, des fluctuations hormonales et le stress peuvent être à l'origine d'une production accrue de sébum, ce qui entraîne souvent des pellicules grasses. Si vos pellicules ne sont pas pathologiques (par exemple, causées par une maladie fongique du cuir chevelu), une formation normale accrue de pellicules sur la tête n'est généralement qu'un problème cosmétique temporaire que vous pouvez contrer avec des produits de soins capillaires appropriés. Pour les pellicules sèches, vous devez utiliser des shampooings doux, spécialement conçus pour les cuirs chevelus secs et sensibles. Pour remédier aux pellicules grasses, des shampooings antipelliculaires peuvent être utilisés pour rincer l'excès de graisse lorsque vous vous lavez les cheveux.[47][48]

  1. Apportez à vos cheveux suffisamment de vitamines et de minéraux de l'intérieur, soit par une alimentation équilibrée et riche en vitamines capillaires, soit par des compléments capillaires adaptés.
  2. Consommez suffisamment de protéines, car vos cheveux ont besoin de protéines pour former de la kératine.
  3. Lavez vos cheveux à l'eau tiède avec des shampooings doux et séchez-les à l'air froid uniquement.
  4. Évitez les influences physiques et chimiques fortes qui stressent vos cheveux (par exemple, cheveux attachés serré, brossage trop fort, teintures, produits coiffants, etc.)
  5. Veillez également à dormir suffisamment, à réduire votre stress au quotidien, ainsi qu'à protéger vos cheveux d'une forte exposition au soleil.

À propos de l'auteur

 

Leona Grenzow a étudié les sciences de la nutrition et a découvert très tôt sa passion pour l'alimentation saine et les sciences naturelles. Dès son plus jeune âge, elle inspectait attentivement les listes d'ingrédients lorsqu'elle accompagnait ses parents faire les courses. Aujourd'hui, elle écrit chez nu3 sur la nutrition et la santé pour aider d'autres personnes à avoir une alimentation saine et équilibrée.

Source pour les valeurs nutritionnelles :

  • Données nutritionnelles © MRI 2005-2021
  • Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires. Base de données suisse des valeurs nutritives. Version 6.1 [Internet]. Disponible à : naehrwertdaten.ch.

Remarques et annotations :

  • [1] Cf. Deutschmann, G. (2005): "Die Haut und ihre Anhangsgebilde: Lehrbuch für Krankenpflegepersonal und andere Gesundheitsberufe", Austria: Springer Vienna, S. 14.
  • [2] Cf. zum gesamten Absatz Diekmann, K. et al. (2005): "Haare", In: Friseurfachkunde, B. G. Teubner Verlag, consulté le 31 mai 2021.
  • [3] Cf. Deutsche Haut- und Allergiehilfe e. V.: "Aufbau und Wachstum von Haaren und Nägeln", consulté le 01 juin 2021.
  • [4] Cf. Wikipedia.de (2021): "Keratine", consulté le 01 juin2021.
  • [5] Cf. ScienceDirect: "Hair Keratin", consulté le 01 juin 2021.
  • [6] Cf. Ganz, C. (2016): "Ganzheitliche Behandlungsmöglichkeiten bei Haarausfall und Haarwachstumsstörungen", Schweizerische Zeitschrift für Ganzheitsmedizin, consulté le 02 juin 2021.
  • [7] Cf. zum gesamten Absatz WDR Fernsehen Quarks Script (1998): "Das Wunder Haar", consulté le 02 juin 2021.
  • [8] Cf. zum gesamten Ganz, C. (2016): "Ganzheitliche Behandlungsmöglichkeiten bei Haarausfall und Haarwachstumsstörungen", Schweizerische Zeitschrift für Ganzheitsmedizin, consulté le 02 juin 2021.
  • [9] Cf. zum gesamten Absatz Info Medizin: "Haarausfall – Ursachen, Diagnose und Therapie", 3-teilige Interviewserie mit dem Facharzt für Dermatologie Dr. med. Thomas Schulz aus Rottweil zum Thema Haarausfall, consulté le 03 juin  2021.
  • [10] Cf. Wikipedia.de (2021): "Haar", consulté le 07 juin 2021.
  • [11] Cf. Info Medizin: "Haarausfall – Ursachen, Diagnose und Therapie", 3-teilige Interviewserie mit dem Facharzt für Dermatologie Dr. med. Thomas Schulz aus Rottweil zum Thema Haarausfall, consulté le 03 juin 2021.
  • [12] Pour savoir si vous perdez plus de 100 cheveux par jour en moyenne, il est bon de compter les cheveux qui tombent pendant sept jours, puis de diviser ce chiffre par sept. Mais attention : Après avoir lavé vos cheveux, le taux de perte de cheveux est toujours plus élevé car les cheveux sont arrachés mécaniquement. Les jours où les cheveux ne sont pas lavés, le taux est alors à nouveau plus faible.
  • [13] Cf. Ärzteblatt.de (2016): "Diagnostik und Therapie von Haar- und Kopfhauterkrankungen", consulté le 03 juin 2021.
  • [14] Cf. Diagnostisches Centrum für Mineralanalytik und Spektroskopie (2015): "Haarausfall und Mikronährstoffe", consulté le 03 juin 2021.
  • [15] Cf. zum gesamten Absatz Haarausfallwissen: "Trockenes oder stumpfes Haar? – was sich dagegen unternehmen lässt!", consulté le 03 juin 2021.
  • [16] Cf. zum gesamten Absatz haut.de: "Grundlagen Haar – Die Kopfhauttypen", consulté le 03 juin 2021.
  • [17] Cf. zum gesamten Absatz haut.de: "Haarreinigung – Shampoos für fettendes Haar", consulté le 07 juin 2021.
  • [18] Cf. Reinke, C. (2004): "Biotin (Vitamin H): Wichtig für die Gesundheit von Haaren und Nägeln", Ernährungsmedizin Nr. 3, consulté le 07 juin 2021.
  • [19] Cf. Deutsche Gesellschaft der Ernährung e. V. (2020): "Ausgewählte Fragen und Antworten zu Biotin", consulté le 07 juin 2021.
  • [20] Cf. Kalman, D. S.; Hewlings, S. J. (2021): A Randomized Double-Blind Evaluation of a Novel Biotin and Silicon Ingredient Complex on the Hair and Skin of Healthy Women, In: Journal of Clinical & Experimental Dermatology Research, Vol. 12 Iss. 1 No:551.
  • [21] Cf. Deutsche Apotheker Zeitung (2020): "Hilft Biotin bei Haarausfall?", consulté le 07 juin 2021.
  • [22] Cf. Deutsche Gesellschaft für Ernährung e. V. (2020): "Referenzwerte Biotin", consulté le 07 juin 2021.
  • [23] Cf. Deutsche Gesellschaft der Ernährung e. V. (2019): "Ausgewählte Fragen und Antworten zu Zink", consulté le 07 juin 2021.
  • [24] Cf. Labrozzi A. et al. (2020): Nutrients in Hair Supplements: Evaluation of their Function in Hair Loss Treatment, In: Hair Therapy & Transplantation, Vol. 10 Iss. 1 No:HTT-20-3057.
  • [25] Cf. ANSES (2021): "Références nutritionnelles pour le zinc", consulté le 07 juin 2021.
  • [26] Cf. Park, H. et al. (2009): The therapeutic effect and the changed serum zinc level after zinc supplementation in alopecia areata patients who had a low serum zinc level, In: Annals of dermatology, 21(2), 142–146.
  • [27] Cf. Kil, M. S. et al. (2013): Analysis of serum zinc and copper concentrations in hair loss, In: Annals of dermatology, 25(4), 405–409.
  • [28] Cf. Rushton D. H. (2002): Nutritional factors and hair loss, In: Clinical and experimental dermatology, 27(5), 396–404.
  • [29] Cf. zum gesamten Absatz Deutsche Gesellschaft für Ernährung e. V.: "Ausgewählte Fragen und Antworten zu Selen", consulté le 08 juin 2021.
  • [30] Cf. Gröber, U. (2018): "Mikronährstoff-Beratung: Ein Arbeitsbuch", consulté le 08 juin 2021.
  • [31] Cf. Deutsche Gesellschaft für Ernährung e. V. (2000): "Referenzwerte Kupfer, Mangan, Chrom, Molybdän", consulté le 08 juin 2021.
  • [32] Cf. ANSES (2021): "Référence nutritionnelle pour le cuivre", consulté le 08 juin 2021..
  • [33] Cf. Faller, A.; Schünke, M.; Schünke, G. (2012): "Der Körper des Menschen", Georg Thieme Verlag, S. 669.
  • [34] Cf. Almohanna, H. M. et al. (2019): The Role of Vitamins and Minerals in Hair Loss: A Review, In: Dermatology and therapy, 9(1), 51–70.
  • [35] Cf. zum gesamten Absatz World Health Organization (2016): "Guideline: Daily iron supplementation in adult women and adolescent girls", consulté le 09 juin 2021.
  • [36] Cf. Kantor, J. et al. (2003): Decreased serum ferritin is associated with alopecia in women, In: The Journal of investigative dermatology, 121(5), 985–988.
  • [37] Cf. Park, S. Y. et al. (2013): Iron plays a certain role in patterned hair loss, In: Journal of Korean medical science, 28(6), 934–938.
  • [38] Cf. Sinclair R. (2002): There is no clear association between low serum ferritin and chronic diffuse telogen hair loss, In: The British journal of dermatology, 147(5), 982–984.
  • [39] Cf. Bregy, A.; Trueb, R. M. (2008): No association between serum ferritin levels >10 microg/l and hair loss activity in women, In: Dermatology (Basel, Switzerland), 217(1), 1–6.
  • [40] Cf. Guo, E. L.; Katta, R. (2017): Diet and hair loss: effects of nutrient deficiency and supplement use, In: Dermatology practical & conceptual, 7(1), 1–10.
  • [41] Cf. zum gesamten Absatz Bundesinstitut für Risikobewertung (2008): "Fragen und Antworten zu Eisen in Lebensmitteln", consulté le 09 juin 2021.
  • [42] Cf. Diagnostisches Centrum für Mineralanalytik und Spektroskopie (2016): "Haarausfall und Mikronährstoffe – Ernährungsmedizinische Aspekte bei Haarausfall", consulté le 09 juin 2021.
  • [43] Cf. National Institutes of Health: "Vitamin C – Health Professional Fact Sheet", consulté le 09 juin 2021.
  • [44] Cf. Goluch-Koniuszy, Z. S. (2016): Nutrition of women with hair loss problem during the period of menopause, Przeglad menopauzalny = Menopause review, 15(1), 56-61.
  • [45] Cf. Courtois, M. et al. (1996): Periodicity in the growth and shedding of hair, In: The British journal of dermatology, 134(1), 47–54.
  • [46] Cf. Kunz, M. et al. (2009): Seasonality of hair shedding in healthy women complaining of hair loss, In: Dermatology (Basel, Switzerland), 219(2), 105–110.
  • [47] Cf. zum gesamten Absatz Cozzio, A. (2010): "Häufigste Ursache für krankhafte Schuppen ist ein Hefepilz", consulté le 09 juin 2021.
  • [48] Cf. zum gesamten Absatz Apotheken Umschau (2019): "Das hilft gegen Schuppen", consulté le 09 juin 2021.
Leona Grenzow
${store.shared.alert.message }