Encore 49,00 € pour bénéficier de la livraison gratuite
0,00 € Sous-total
Accéder à votre panier d'achat

Algues : Spiruline, chlorella

Découvrez tous les bienfaits des micro-algues comestibles qui s'imposent comme des compléments alimentaires indispensables. Riches en nutriments, en protéines, très concentrées en vitamines & minéraux, ces algues alimentaires vous feront du bien.

Algues



Les micro-algues comestibles

Nous vous proposons un large choix de produits à base d'algues : Spirulina platensis, Chlorella vulgaris, Chlorella pyrenoidosa ainsi que les algues AFA bleutées, sous forme individuelle ou bien combinées dans des préparations. Les algues sont des produits purement naturels et sont très denses en nutriments. Ainsi, les algues sont par exemple riches en vitamines B, acides aminés, enzymes, chlorophylle, et autres nutriments utiles à une alimentation intelligente et responsable.

Que sont les algues ?

Algen

Les algues sont des organismes aquatiques qui vivent grâce à la photosynthèse. On distingue deux groupes d'algues : les macro-algues et les micro-algues. Parmi les macro-algues, on trouve les algues brunes, rouges et vertes. Les algues bleues (par exemple les algues AFA), en revanche, sont en fait des bactéries (cyanobactéries) qui sont aussi en mesure de pratiquer la photosynthèse. Dans les micro-algues, qui sont des êtres unicellulaires, ou du moins composés de très peu de cellules, on trouve l'algue spiruline ainsi que la fameuse chlorelle.

Les algues comme aliments et compléments alimentaires

On utilise diverses variété d’algues comme compléments alimentaires sous forme de poudre ou de comprimés. Chez nous, vous trouverez surtout des micro-algues, Spirulina platensis, Chlorella vulgaris ou des algues AFA qui contiennent énormément de nutriments. Mais les macro-algues, comme par exemple l’algue rouge, de la famille des Corallinaceae, possède une forte teneur en calcium et représente donc une source précieuse de minéraux pour le corps.

Etant donné que l’on n’a pas besoin d’un champ pour cultiver des algues, ces dernières sont considérées comme une réponse prometteuses à la croissance démographique comme source de nourriture. On dit aussi d’elles qu’elles possèdent des vertus curatives contre certaines maladies. Mais comme ces affirmations n’ont pas encore été scientifiquement prouvées, elles ne sont pas considérées comme des médicaments en Europe.

Comment les algues rendent le monde un peu plus beau

Célébrées par les nutritionnistes, ingrédients phares de l'industrie cosmétique... les algues ont depuis longtemps conquis des territoires bien plus importants que l'étang du fond de nos jardins ! Grâce à leur forte teneur en nutriments, elles sont des aliments particulièrement versatiles et sont désormais disponibles chez nous, et non plus seulement sur le marché asiatique. Elles représentent donc des compléments alimentaires à la portée de tous. Les micro-algues surtout sont devenues de véritables stars chez nous. La spiruline, la chlorelle et les algues AFA sont à l'heure actuelle les représentantes les plus célèbres de leur espèce. Mais il existe plus de 40 000 types d'algues connus au monde, et il en reste probablement encore 5 fois autant à découvrir ! Leurs usages sont aussi variés que le nombre de leurs espèces et leur potentiel semble quasi-infini ! Voilà une bonne raison de ne pas les considérer uniquement sous l'angle du complément alimentaire mais de s'étonner aussi de tout ce qu'on peut en faire d'autre ! Nous vous avons composé un « best of » des usages les plus intéressants des micro-algues. Nous en tirons une conclusion étonnante : les algues pourraient bien sauver le monde !

Raison 7 : elles feraient de la bière un remède

Le nom « bière anti-âge » est déjà sensationnel pour lui-même, voir paradoxal pour certains. Le producteur de cette boisson certifie qu'elle possède un effet bénéfique pour la santé grâce à ses algues spiruline bleu-vertes qui contiennent de nombreuses protéines, des acides aminés essentiels, des acides gras insaturés et de nombreux autres micronutriments comme la bêta-carotène, la vitamine B12, le fer, le sélénium ou la chlorophylle. Tout cela sonne très bien, mais on peut tout de même douter du fait que la bière soit le véhicule le plus sain qui soit pour la consommation de micro-algues. Ce qui est sûr, c'est que les algues spiruline ne vous protègeront pas (ou peu) contre la gueule de bois ! Vous risquez donc quand même, et malgré leurs propriétés anti-âge, de vous sentir dix ans plus vieux le lendemain.

Raison 6 : les algues sont à la mode !

Pourquoi s'étaler ces algues si riches en nutriments sur le visage quand il est si simple de les porter sur soi ? Il existe une gamme de vêtements dont les textiles sont enrichis en fibre d'algues. Sans aucune odeur, bien sûr. Ces pièces sont censées diffuser des minéraux comme le magnésium, le calcium ou la vitamine E tout au long de la journée. Et bien sûr, ils sont aussi censé être très élégants. Tout cela est un peu trop beau pour être vrai...

Raison 5 : Hollywood et son régime aux algues

Madonna en est tout à fait fan. Gwyneth Paltrow, elle aussi, ne jure que par elles. Ces dernières ne sont certainement pas les seules représentantes de cette tendance. Les algues vous apportent à la fois de nombreux nutriments et très peu de calories (environ 29 kcal par gramme). La spiruline se distingue par sa combinaison de protéines et d'acides aminés spéciaux. La chlorelle contient des vitamines B et des acides gras polyinsaturés. Mais que les futurs starlettes ne s'enthousiasment pas trop : les algues non sont pas (encore) dotées de pouvoirs magiques et les kilos ne se perdent pas d'eux-mêmes du jour au lendemain.

Raison 4 : le nutriment d'aujourd'hui sera peut-être le carburant de demain

Le biodiésel au colza n'est plus d'actualité. Bientôt nos autos rouleront aux algues ! L'éthanol issu des plantes agricoles possède en effet un énorme désavantage : il nécessite l'exploitation d'une grande quantité de surfaces arables que l'on ne peut alors plus employer pour faire pousser nos aliments. La biomasse de la mer est facilement et rapidement récoltable et permet de gagner de la place. De plus, il semblerait qu'elle soit jusqu'à 30 fois plus productive que le colza ou le tournesol. Pour l'instant, ce champ relève encore de la recherche, mais le carburant aux algues ne devrait pas trop tarder à arriver dans nos stations-services : il suffit que les financiers commencent à s'y intéresser.

Raison 3 : les algues dans l'espace

La NASA, elle aussi, pourrait bien devenir un fan de la spiruline : elle semble apprécier très fortement ce concentré de nutriments. L'agence spatiale russe Roskosmos et l'ESA (European Space Agency) font aussi des recherches à propos des micro-algues qui représentent des sources idéales de nutriments pour les astronautes lors de leurs séjours prolongés dans l'espace intersidéral. Et ce n'est que le début de la recherche sur les algues dans l'espace : elles sont peut-être la clef de la vie humaine dans l'espace. Il s'agit là encore de science-fiction, mais qui sait : peut-être les petits hommes verts sont-ils en fait de la famille des algues.

Raison 2 : les algues au secours des victimes de radiations

Une étude menée en Biélorussie sur des enfants de 10 à 16 ans a démontré que la spiruline pouvait même avoir des vertus anti-radioactives. En raison de l'accident de Tchernobyl, les aliments cultivés dans cette région sont toujours un petit peu chargés en radioactivité. En consommant quotidiennement 5 grammes de spiruline combinés à du sélénium, l'effet des éléments radioactif a été limité avec succès.

Et le gagnant est... la raison numéro 1 : la lutte contre le réchauffement climatique

Le changement climatique : le principal coupable de ce danger pour notre planète est le dioxyde de carbone (CO2) provenant, entre autre, des gaz d'échappement de nos voitures et de nos centrales électriques. Les plantes, à l'aide de leur chlorophylle et de l'énergie solaire, sont capables de transformer le CO2 en oxygène (souvenez-vous de vos cours de SVT : on parle de photosynthèse). Les micro-algues pourraient bien devenir les nouveaux héros de l'écologie en raison de leur très forte teneur en chlorophylle (sous l'eau, la lumière du soleil se fait rare). Ainsi, leur photosynthèse est très efficaces et elles transforment de grandes masses de CO2. Certains scientifiques comptent mettre cette capacité à profit et employer ce tueur de CO2 à grande échelle en faisant dériver les gaz industriels par des fermes à algues afin de les filtrer.