Immunsystem stärken

RENFORCER SON SYSTÈME IMMUNITAIRE

Renforcez vos défenses immunitaires avec 10 conseils simples à appliquer !

En un coup d’oeil :

    ❖ Notre système immunitaire nous protège quotidiennement contre diverses infections et maladies ainsi que contre les substances nocives de l’environnement.
    ❖ La vitamine A, la vitamine D, la vitamine C, la vitamine B6, l’acide folique et la vitamine B12 ainsi que le fer, le cuivre, le sélénium et le zinc contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire.

 

    ❖ Une alimentation saine, suffisamment d’exercice et de sommeil ainsi qu’une diminution du stress, de l’alcool et du tabagisme peuvent renforcer votre système immunitaire.
    ❖ Si le système immunitaire est affaibli, le miel, le thé au gingembre, le bouillon de poule et les plantes comme la lavande, la valériane ou la sauge sont considérés comme de bons remèdes maison contre le rhume.

En un coup d’oeil :

    ❖ Notre système immunitaire nous protège quotidiennement contre diverses infections et maladies ainsi que contre les substances nocives de l’environnement.
    ❖ La vitamine A, la vitamine D, la vitamine C, la vitamine B6, l’acide folique et la vitamine B12 ainsi que le fer, le cuivre, le sélénium et le zinc contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire.
    ❖ Une alimentation saine, suffisamment d’exercice et de sommeil ainsi qu’une diminution du stress, de l’alcool et du tabagisme peuvent renforcer votre système immunitaire.
    ❖ Si le système immunitaire est affaibli, le miel, le thé au gingembre, le bouillon de poule et les plantes comme la lavande, la valériane ou la sauge sont considérés comme de bons remèdes maison contre le rhume.

Qu’est-ce qui renforce les défenses naturelles du système immunitaire ? Nous vous expliquerons comment renforcer votre système immunitaire avec 10 conseils, quels vitamines et minéraux renforcent vos défenses immunitaires et sont donc indispensables dans une alimentation équilibrée.

Le système immunitaire est le système de défense et de surveillance de notre corps, qui consiste en un réseau très complexe d’organes et de tissus. Les organes et tissus les plus importants sont le système lymphatique, le thymus, la moelle osseuse, la rate, les intestins, la peau et les muqueuses ainsi que les cellules immunitaires et les messagers spécialisés. La tâche principale du système immunitaire est de se défendre contre les agents pathogènes et autres substances étrangères.

Puisque notre corps est exposé quotidiennement à divers pathogènes tels que les bactéries, les virus, les champignons ou les parasites, notre système immunitaire travaille 24 heures sur 24 pour protéger notre organisme des infections et des maladies. Pour un bon fonctionnement du système immunitaire, vous devez donc le renforcer tout au long de l’année.

Comment fonctionne le système immunitaire ?

Les défenses immunitaires sont basées sur un système de défense non spécifique et un système de défense spécifique. Le système de défense non spécifique – aussi appelé système de défense naturelle ou système immunitaire inné – possède des barrières anatomiques telles que la peau, les muqueuses, les cils, le liquide lacrymal, la salive, l’acide gastrique et l’urine, qui empêchent la pénétration ou la propagation de pathogènes ou de substances étrangères. D’autre part, les cellules immunitaires telles que les globules blancs (leucocytes) et les macrophages rendent les agents pathogènes inoffensifs en les enfermant et en les digérant. Alors que le système immunitaire inné combat tous les agents pathogènes exogènes, le système immunitaire spécifique cible les agents pathogènes déjà « connus ». Grâce aux lymphocytes dits B et T (lymphocytes ; sous-groupe de globules blancs), le système de défense spécifique est capable de « se souvenir » des antigènes récurrents (pathogènes) et de réagir rapidement et efficacement à une nouvelle infection à l’aide des anticorps formés. C’est pourquoi on l’appelle aussi défense « intelligente » ou système immunitaire acquis.

 

Quelles sont les causes d’un affaiblissement du système immunitaire ?

Divers facteurs peuvent contribuer à rendre notre système immunitaire plus sensible aux agents pathogènes. Dans ce qui suit, nous vous montrons dans quelles circonstances de la vie il peut être important de prêter attention à votre propre corps et de le protéger de manière préventive afin de renforcer votre système immunitaire.

 

Causes de l’affaiblissement du système immunitaire :

  •  Le stress chronique affecte le système immunitaire dans son ensemble. Dans les situations stressantes, notre corps libère plus d’hormones de stress (adrénaline, noradrénaline, cortisol). Parallèlement, le système immunitaire crée plus de cellules immunitaires pour nous protéger des maladies et des infections. Si notre corps ne peut pas récupérer suffisamment après une phase de stress, cela conduit à une tension permanente de l’organisme, ce qui entraîne une augmentation disproportionnée du taux d’hormones du stress et une diminution du nombre et de l’activité des cellules immunitaires. Le stress chronique entraîne donc un affaiblissement permanent de notre système immunitaire et une plus grande sensibilité aux agents pathogènes[1].
  • Le manque d’exercice et le surmenage peuvent affaiblir le système immunitaire, c’est pourquoi un équilibre sain entre le sport et la relaxation est crucial pour un système immunitaire fort. Alors qu’un entraînement physique modéré améliore la formation et l’activation des cellules immunitaires, un manque d’exercice limite la fonctionnalité du système immunitaire[2] Pendant le surentraînement et un temps de régénération insuffisant, le système immunitaire est supprimé en raison d’une libération permanente d’hormones de stress, ce qui augmente le risque d’infection[3].
  • Un manque de sommeil (moins de six heures par nuit plusieurs nuits de suite) favorise la libération d’hormones de stress qui, à leur tour, affaiblissent le système immunitaire.
  • Un manque d’hydratation signifie que nos muqueuses ne sont pas protégées par un film hydrolique et que les agents pathogènes peuvent pénétrer plus facilement. Parallèlement, l’élimination des polluants n’est pas suffisamment garantie.
  • La consommation d’alcool entraîne la désactivation d’une partie importante du système immunitaire pendant au moins 24 heures[4].
  • Le tabagisme affaiblit le fonctionnement de notre système immunitaire en réduisant le nombre de cellules immunitaires et d’anticorps dans le sang[5]. L’air sec assèche les muqueuses du nez et de la gorge, ce qui facilite l’entrée des agents pathogènes dans l’organisme.
  • Une carence en nutriments signifie que notre corps n’est pas suffisament approvisionné en vitamines et minéraux. Ces derniers soutiennent des processus importants du système immunitaire.
  • La consommation de 100 grammes de sucre (environ la quantité contenue dans un litre de soda ou de jus de pomme) peut gravement affecter la capacité des globules blancs à attaquer les bactéries et les virus pendant cinq heures[6].

L’hypothèse selon laquelle le sucre affaiblit notre système immunitaire est basée sur une étude réalisée en 1970 par le Dr Linus Pauling. Il a découvert que la vitamine C soutient les globules blancs dans leur défense immunitaire et que de grandes quantités de glucose réduisent la concentration de vitamine C dans les globules blancs. En raison de la structure similaire du glucose et de la vitamine C, les globules blancs absorbent par inadvertance le glucose au lieu de la vitamine C lorsque la glycémie est élevée, ce qui ralentit les processus de défense immunitaire[7]. L’efficacité d’un régime sans sucre pour renforcer vos défenses naturelles ne peut être clairement déterminée en raison du manque d’études complémentaires.

L’une ou l’autre de ces causes de la vie quotidienne vous semble familière ? Avec ces simples conseils, vous pouvez renforcer votre système immunitaire affaibli !

Vous pouvez renforcer votre système immunitaire à l’aide de vitamines et de minéraux : la vitamine A, la vitamine D, la vitamine C, la vitamine B6, l’acide folique et la vitamine B12 ainsi que le fer, le cuivre, le sélénium et le zinc contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire. Une alimentation équilibrée avec une forte proportion de fruits et légumes peut assurer l’absorption des nutriments essentiels pour le système immunitaire.

Pourquoi les vitamines et les minéraux sont-ils si importants pour le système immunitaire et quelles fonctions chaque micronutriment soutiennent-ils lors du renforcement du système immunitaire, nous vous expliquons comment que faire pour booster vos défenses naturelles.

Avec ces vitamines et minéraux, vous pouvez renforcer votre système immunitaire :

Vitamine A : la vitamine liposoluble contribue au maintien d’une peau et de muqueuses normales, la vitamine A soutient les barrières anatomiques du système immunitaire non spécifique[8]. Le lait et les produits laitiers ainsi que les légumes et les fruits en particulier contiennent beaucoup de vitamine A.

 

Vitamine D : La vitamine D « vitamine du soleil » a une fonction importante dans la division cellulaire et soutient l’activation et la réaction des globules blancs[9]. Les aliments riche en vitamine D sont le poisson, l’avocat et les champignons.

 

Vitamine C : La vitamine soluble dans l’eau qui intervient dans de nombreux processus du corps humain contribue au fonctionnement normal du système immunitaire, en particulier pendant et après une activité physique intense. Les pommes de terre, les légumes et les fruits comptent parmi les sources les plus importantes de vitamine C.

 

La vitamine B complexe : La vitamine B6 régule les défenses immunitaires spécifiques et est présente dans de nombreux aliments tels que la viande, le poisson, les légumes et les céréales.
La vitamine B9 (acide folique) et la vitamine B12 contribuent à la production normale du sang et au bon fonctionnement du système immunitaire. De nombreux légumes et légumineuses sont particulièrement riches en acide folique.
La vitamine B12 se trouve presque exclusivement dans les aliments d’origine animale comme la viande, le poisson, le lait et les produits laitiers. Découvrez ici quelles sont les sources de vitamine B12 végétalienne !

 

Fer : en tant que composant de nombreuses enzymes et complexes protéiques, le fer contribue également au fonctionnement normal du système immunitaire. Un apport faible en fer entraîne une diminution des macrophages actifs et des anticorps dans l’organisme[11]. Les aliments comme la viande, les produits céréaliers, les noix et certains légumes sont de bonnes sources de fer.

 

Cuivre : le cuivre est un oligo-élément qui contribue également au fonctionnement normal du système immunitaire, car il est impliqué dans la réponse immunitaire à médiation cellulaire[12]. Les sources alimentaires riches en cuivre sont les crustacés, les légumineuses, les céréales complètes, les noix et le cacao.

 

Sélénium : l’oligo-élément essentiel contribue au fonctionnement normal du système immunitaire en stimulant la production d’anticorps[13]. Le sélénium se trouve principalement dans le poisson et la viande, mais aussi dans les légumes secs et les noix.

 

Zinc : est impliqué dans de nombreux processus métaboliques dans tout l’organisme et régule, entre autres, la réponse immunitaire[14]. Les principaux fournisseurs de zinc sont la viande, les œufs, le lait et les produits laitiers ainsi que les produits à grains entiers, les noix et les graines oléagineuses.

Mit ausgewogener Ernährung, Vitaminen und Mineralstoffen das Immunsystem aufbauen.

Vous pouvez renforcer votre système immunitaire à l’aide de vitamines et de minéraux : la vitamine A, la vitamine D, la vitamine C, la vitamine B6, l’acide folique et la vitamine B12 ainsi que le fer, le cuivre, le sélénium et le zinc contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire. Une alimentation équilibrée avec une forte proportion de fruits et légumes peut assurer l’absorption des nutriments essentiels pour le système immunitaire.

Pourquoi les vitamines et les minéraux sont-ils si importants pour le système immunitaire et quelles fonctions chaque micronutriment soutiennent-ils lors du renforcement du système immunitaire, nous vous expliquons comment que faire pour booster vos défenses naturelles.

 

Avec ces vitamines et minéraux, vous pouvez renforcer votre système immunitaire :

Vitamine A : la vitamine liposoluble contribue au maintien d’une peau et de muqueuses normales, la vitamine A soutient les barrières anatomiques du système immunitaire non spécifique[8]. Le lait et les produits laitiers ainsi que les légumes et les fruits en particulier contiennent beaucoup de vitamine A.

Vitamine D : La vitamine D « vitamine du soleil » a une fonction importante dans la division cellulaire et soutient l’activation et la réaction des globules blancs[9]. Les aliments riche en vitamine D sont le poisson, l’avocat et les champignons.

 

Vitamine C : La vitamine soluble dans l’eau qui intervient dans de nombreux processus du corps humain contribue au fonctionnement normal du système immunitaire, en particulier pendant et après une activité physique intense. Les pommes de terre, les légumes et les fruits comptent parmi les sources les plus importantes de vitamine C.

 

La vitamine B complexe : La vitamine B6 régule les défenses immunitaires spécifiques et est présente dans de nombreux aliments tels que la viande, le poisson, les légumes et les céréales.
La vitamine B9 (acide folique) et la vitamine B12 contribuent à la production normale du sang et au bon fonctionnement du système immunitaire. De nombreux légumes et légumineuses sont particulièrement riches en acide folique.
La vitamine B12 se trouve presque exclusivement dans les aliments d’origine animale comme la viande, le poisson, le lait et les produits laitiers. Découvrez ici quelles sont les sources de vitamine B12 végétalienne !

Fer : en tant que composant de nombreuses enzymes et complexes protéiques, le fer contribue également au fonctionnement normal du système immunitaire. Un apport faible en fer entraîne une diminution des macrophages actifs et des anticorps dans l’organisme[11]. Les aliments comme la viande, les produits céréaliers, les noix et certains légumes sont de bonnes sources de fer.

 

Cuivre : le cuivre est un oligo-élément qui contribue également au fonctionnement normal du système immunitaire, car il est impliqué dans la réponse immunitaire à médiation cellulaire[12]. Les sources alimentaires riches en cuivre sont les crustacés, les légumineuses, les céréales complètes, les noix et le cacao.

 

Sélénium : l’oligo-élément essentiel contribue au fonctionnement normal du système immunitaire en stimulant la production d’anticorps[13]. Le sélénium se trouve principalement dans le poisson et la viande, mais aussi dans les légumes secs et les noix.

 

Zinc : est impliqué dans de nombreux processus métaboliques dans tout l’organisme et régule, entre autres, la réponse immunitaire[14]. Les principaux fournisseurs de zinc sont la viande, les œufs, le lait et les produits laitiers ainsi que les produits à grains entiers, les noix et les graines oléagineuses.

Immunsystem stärken durch Sport an der frischen Luft.

Il vaut mieux commencer par renforcer votre système immunitaire et vos défenses naturelles à temps pour un automne et hiver sain et en forme. Plus tôt nous prenons soin de notre système immunitaire, plus le risque d’attraper un rhume ou une infection semblable à la grippe est faible. La force ou la vulnérabilité de notre système immunitaire aux maladies et aux infections dépend de divers facteurs. Si vous voulez savoir comment vous pouvez renforcer un système immunitaire faible et construire de nouvelles défenses, alors vous êtes au bon endroit. Avec ces 10 conseils, vous pouvez booster naturellement vos défenses naturelles.

 

Comment renforcer mon système immunitaire ?

1. réduire le stress
2. faire régulièrement de l’exercice à l’air frais
3. un sommeil réparateur pour une nouvelle énergie
4. une alimentation équilibrée avec des nutriments essentiels
5. les substances végétales secondaires contre les agents pathogènes
6. une hydratation suffisante
7. choisir des compléments alimentaires appropriés
8. ne pas consommer d’alcool et de tabac, ou avec modération
9. aération régulière
10. hygiène corporelle

Conseil 1 : Renforcez votre système immunitaire en réduisant le stress

Le stress permanent affaiblit le système immunitaire et augmente la susceptibilité aux infections. Par conséquent, surtout dans les situations stressantes, vous devez veiller à renforcer votre système immunitaire par des exercices de relaxation comme la méditation, le yoga ou l’entraînement autogène. Afin de réduire le stress, il est important que vous connaissiez vos priorités, que vous puissiez dire non et que vous puissiez vous accorder de plus longues périodes de repos d’au moins deux heures au travail et le soir ou le week-end. Vous trouverez d’autres conseils contre le stress ici !

 

Conseil 2 : Renforcez votre système immunitaire en faisant régulièrement de l’exercice

L’exercice régulier stimule non seulement la circulation, mais augmente également la résistance au stress et renforce le système immunitaire. Un entraînement physique modéré de 30 à 45 minutes par jour à l’air frais et à une fréquence cardiaque de 180 battements par minute moins l’âge (règle de base pour un pouls d’entraînement optimal) est déjà suffisant pour renforcer votre système immunitaire. Les sports d’endurance tels que le jogging, la marche, la randonnée, la natation ou le vélo sont les mieux adaptés à cet usage. Mais attention : trop de sport peut rapidement dégénérer en stress négatif et affaiblir temporairement le système immunitaire[15].

 

Conseil n°3 : Le sommeil renforce vos défenses naturelles

Saviez-vous que les défenses physiques sont étroitement liées à la durée et à la qualité du sommeil ? Pendant notre sommeil, le nombre de cellules immunitaires naturelles dont notre corps a besoin pour se défendre contre les bactéries et les virus augmente. Vous pouvez ainsi renforcer votre système immunitaire par un sommeil réparateur d’une durée moyenne de sommeil de 7 à 8 heures[16].

Conseil n°4 : Construire un système immunitaire sain grâce à une alimentation équilibrée

Une alimentation saine et équilibrée est idéale pour renforcer votre système immunitaire. C’est le moyen optimal de fournir à votre organisme des nutriments essentiels pour votre système immunitaire et soutenir vos défenses. Étant donné que certains nutriments importants peuvent être perdus lors du stockage des aliments et leur transformation, vous devriez préférer les produits frais et manger beaucoup de fruits et légumes. En effet, ce type de régime alimentaire procure à l’organisme des vitamines importantes pour le système immunitaire, comme la vitamine A, la vitamine C, la vitamine B6 et l’acide folique. Il est également recommandé de consommer régulièrement des céréales, des légumineuses, des noix, de la viande, du poisson, du lait et des produits laitiers. Ces derniers sont de bons fournisseurs de vitamine D, vitamine B12, fer, cuivre, sélénium et zinc. Pour faire simple, si vous voulez renforcer durablement votre système immunitaire, rien de tel que de diversifier votre alimentation.

Notre conseil nu3 pour bien commencer la journée : un porridge d’avoine chaud pour un petit-déjeuner idéal en hiver, car en plus d’une teneur élevée en glucides, protéines et fibres solubles, les flocons d’avoine contiennent également des oligo-éléments essentiels comme le fer et le zinc. En combinaison avec des fruits frais comme des abricots, vous bénéficierez également des vitamines A et C.

Conseil 5 : Les substances végétales secondaires pour renforcer le système immunitaire

Notre alimentation quotidienne comprend également des substances végétales secondaires que l’on retrouve dans les légumes, les fruits, les pommes de terre, les légumineuses, les noix et les produits à grains entiers. Les substances végétales secondaires sont des substances formées par des plantes qui servent de substances de défense, de couleur, de parfum et d’arôme. On dit, entre autres, qu’elles ont des effets antioxydants, anti-inflammatoires et antibactériens. Certains composés végétaux secondaires tels que les caroténoïdes, les flavonoïdes, les glucosinolates, les phytoestrogènes, les saponines et les sulfures ont également une influence positive sur le système immunitaire. La Société allemande pour la nutrition (Deutsche Gesellschaft für Ernährung e. V.) recommande une forte consommation de légumes et de fruits ainsi que de légumes secs, de fruits à coque et de produits complets afin d’incorporer suffisamment de substances végétales secondaires dans l’alimentation.[17][18]

Présence de composés végétaux secondaires dans les alimentaires :[17]

Substances végétales secondaires Exemples d’aliments
caroténoïdes carotte, citrouille, paprika, abricot
flavonoïdes oignon, chou frisé, pomme, pomme, poire
glucosinolates radis noir, radis, cresson, cresson, moutarde
phytoestrogènes céréales, légumineuses, graines de lin
saponines légumineuses, soja, asperges, avoine
sulfures oignon, ail, ciboulette

Conseil n°6 : Renforcer le système immunitaire avec des compléments alimentaires

Une carence en nutriments peut survenir si l’organisme n’est pas suffisamment approvisionné en nutriments essentiels en raison d’un besoin accru en nutriments ou d’une alimentation non équilibrée et malsaine. Les compléments alimentaires peuvent aider particulièrement les personnes qui mangent peu de fruits et légumes ou qui ont des difficultés à appliquer ces derniers conseils.

Les comprimés multivitaminiques peuvent être un complément pratique à l’alimentation quotidienne si l’apport en vitamines et minéraux essentiels est insuffisant ou si le besoin augmente en raison de certains facteurs tels que le stress, l’âge, une charge physique élevée, une consommation excessive de nicotine et d’alcool ou des maladies chroniques.

Avant de prendre tout complément alimentaire ou supplément de vitamines pour renforcer le système immunitaire, demandez toujours l’avis d’un médecin.

 

Conseil 7 : Renforcez vos défenses immunitaires en vous hydratant

Boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour est important pour maintenir les barrières protectrices naturelles de l’organisme. Si l’eau toute seule est trop ennuyeuse pour vous, vous pouvez faire varier votre apport quotidien avec des tisanes et des thés non sucrés ou des jus de fruits ou de légumes dilués.

À savoir : si vous avez des difficultés à manger les cinq portions de fruits et légumes recommandées par jour, vous pouvez occasionnellement remplacer une portion de légumes par 200 millilitres de jus de légumes ou une portion de fruits par 200 millilitres de jus de fruits[19].

 

Conseil 8 : Préservez votre système immunitaire en ne consommant que modérément de l’alcool et en arrêtant de fumer

Ce n’est pas pour rien que les médecins et les représentants de la santé soulignent que le tabagisme et la consommation excessive d’alcool nuisent à notre corps et affaiblissent nos défenses. Si vous voulez développer un système immunitaire fort, vous devriez arrêter de fumer complètement et ne boire de l’alcool qu’avec modération.

 

Conseil 9 : Consolidez votre système immunitaire naturel grâce à une aération régulière

Pour éviter que les muqueuses du nez et de la gorge ne se dessèchent en raison de la faible humidité dans les pièces fermées – en particulier dans au bureau en hiver – vous devez aérer régulièrement la pièce ou au moins trois fois par jour pendant dix minutes avec la fenêtre grande ouverte..

Notre conseil nu3 pour se détendre entre deux activités : pendant la pause déjeuner ou le week-end, une promenade à l’air frais peut être très reposante et contribuer au renforcement du système immunitaire et des défenses.

 

Conseil 10 : Construire le système immunitaire avec une bonne hygiène

Avec les bonnes mesures d’hygiène, vous pouvez vous protéger contre les agents pathogènes. Portez une attention particulière à la propreté de vos mains et lavez-vous régulièrement à l’eau avec du savon, puis séchez-les soigneusement. Mais attention : un manque d’hygiène tout comme un nettoyage trop fréquent de la peau ou l’utilisation de produits de nettoyage inadaptés peuvent perturber le manteau protecteur de la peau et favoriser des irritations, maladies et allergies cutanées chroniques.

Nos 10 conseils vous aideront à renforcer votre système immunitaire de façon préventive. Mais que faire lorsqu’un rhume se prépare ? Les remèdes traditionnels pour renforcer le système immunitaire et lutter contre le rhume comprennent souvent du miel, du thé au gingembre et du bouillon de poule. Si le miel est bénéfique pour la gorge et le pharynx, les huiles essentielles contenues dans le gingembre soutiennent efficacement le système immunitaire.

Et le bouillon de poule ? Les scientifiques du Nebraska Medical Center ont découvert que le bouillon de poule a un léger effet anti-inflammatoire et qu’il peut soulager les infections symptomatiques des voies respiratoires supérieures. En cas de rhume, notre corps forme des cellules de défense ou globules blancs. Cependant, si les globules blancs sont présents en excès, ils sont de plus en plus transportés dans les muqueuses, ce qui provoque le gonflement des muqueuses nasales. Selon l’étude, le bouillon de poule est censé réduire le transport de ces cellules, ce qui provoque un nouveau gonflement des muqueuses. Les ingrédients de cette soupe au poulet qui sont responsables des effets observés n’ont toutefois pas pu être clairement identifiés [20].

Vous devriez également vous assurer de boire suffisamment d’eau (au moins deux litres par jour) et de manger beaucoup de fruits et de légumes lors d’un rhume. Vous devriez également éviter le stress, dormir et vous reposer suffisamment. Les remèdes à base de plantes (souvent présents dans les tisanes et les huiles essentielles) comme la lavande, le houblon, le cynorhodon, la valériane, le ginseng, la mélisse, la camomille, la racine de réglisse et la sauge peuvent vous aider à vous détendre et à renforcer votre système immunitaire en même temps.

Comment puis-je renforcer mon système immunitaire après une grippe ?

Le froid est passé et vous pouvez vous mettre au travail plein d’énergie ? Pas si vite ! Surtout après un rhume ou une grippe, il est important de reconstruire notre système immunitaire et de prendre des mesures préventives. Au début, vous devez le faire lentement et intégrer suffisamment de phases de relaxation dans votre vie quotidienne. De courtes promenades à l’air frais favorisent la circulation sanguine et soutiennent votre corps après une infection.

Afin de renforcer votre système immunitaire, vous devriez d‘abord recourir à des remèdes maison traditionnels ou à des plantes médicinales et utiliser des médicaments pour traiter uniquement les symptômes plus graves sur les conseils d’un médecin. La plupart des médicaments ne font que supprimer les symptômes tels que la fièvre, la toux, le blocage des voies respiratoires, les maux de tête et les douleurs musculaires, mais ils ne combattent pas les causes d’un rhume ou d’une grippe.

Nous espérons vous avoir aidé avec quelques conseils et vous souhaitons une bonne traversée de l’hiver !

Autor

Wer schreibt hier?

 

Leona Grenzow hat Ernährungswissenschaften studiert und ihr leidenschaftliches Interesse für gesunde Ernährung und die Naturwissenschaften früh entdeckt. Schon in jungen Jahren hat sie die Zutatenlisten beim Einkaufen mit ihren Eltern sehr genau inspiziert. Heute schreibt sie bei nu3 über Ernährung und Gesundheit, um anderen Menschen zu einer gesunden und ausgewogenen Ernährung zu verhelfen.


Sources :

Allergie Info Service : « Aufbau und Funktion des Immunsystems », consulté le 24 septembre 2018.
Baum, M.; Liesen, H. (1998): « Sport und Immunsystem », Deutsches Ärzteblatt 95 (10), consulté le 04 octobre 2018.
Burgerstein, U. P.; Schurgast, H.; Zimmermann, M.: « Handbuch Nährstoffe », TRIAS Verlag 2012, S. 485-492.
DocCheck Flexikon: « Immunsystem », consulté le 21 septembre 2018.
Elmadfa, I.; Leitzmann, C.: « Ernährung des Menschen », Verlag Eugen Ulmer 2015.
Immunsystem-Ratgeber.com: « Unser Immunsystem », consulté le 24 septembre 2018.

Déclarations et annotations individuelles :