On se régale d’abord avec les yeux :
5 astuces d’une pro du foodstyling

Denise Schuster, food styliste allemande et créatrice de recettes inventives, a une relation toute particulière avec la nourriture. Elle met ses recettes en scène sur son blog foodlovin et un seul regard aux photos qui les accompagnent suffit pour nous mettre l’eau à la bouche.

Le foodstyling, qu’est-ce que c’est exactement ? « I make food look pretty » nous dit-elle très sobrement lorsqu’on la questionne sur son métier. C’est d’ailleurs capital pour de bonnes photos, comme elle nous l’a prouvé il y a quelques temps pendant un de ses ateliers. Mais c’est valable aussi à la maison, à table : comme on le sait tous, on se régale d’abord avec les yeux.

Même vos plats peuvent se transformer en une petite œuvre d’art – et c’est beaucoup plus facile que ce que vous croyez ! Pour ce faire, Denise nous a laissés regarder par-dessus son épaule et nous a ouvert sa boîte à malices. Vous avez des invités, vous souhaitez impressionner vos proches, ou faire une super photo pour Instagram ? Ou bien vous faire plaisir à vous, tout simplement ? Parce que oui, les bons petits plats méritent d’être beaux de l’extérieur !

#1 Moins, c’est plus

Même si l’intention de gâter vos invités est bonne : une assiette surchargée n’est pas sexy du tout ! Laissez de la place à la star – votre plat – pour qu’il puisse montrer toute sa beauté. Les différentes parties seront plus simples à agencer et attireront davantage le regard.

#2 Sortir du cadre

La cuisine doit être créative : ne dressez pas toujours vos plats selon les contours ronds classiques de vos assiettes. Lorsque vous avez des invités, il est justement l’heure de sortir de la vaisselle originale pour marquer les esprits. Les plaques d’ardoise donnent un effet élégant, du style restaurant étoilé, et ne sont pas si chères. Pourquoi ne pas servir le steak sur une planche de bois, les gnocchis dans une petite poêle ou la salade dans un bocal ?

#3 Placer des accents

Couleur et contraste : des spaghetti clairs avec une sauce à la crème et du parmesan – délicieux, certes, mais difficile de distinguer les ingrédients individuellement. Jouez plutôt avec les couleurs et les contrastes. Des assiettes de couleur foncée font ressortir vos plats. Quelques herbes aromatiques de couleur verte dans une sauce tomate ou une sauce à la crème, des flocons de piment rouge sur des légumes verts, ou tout simplement un peu de poivre frais… Très peu de travail pour un maximum d‘effet !

#4 Le mot d’ordre : organisation

Lignes, cercles, demi-lunes : imaginez d’abord la forme que doit prendre votre plat. Vous pourrez ainsi tout disposer au centre de votre assiette, décider d’empiler certains aliments, ou encore d’en faire une ligne traversant l’assiette. Agencés en demi-cercle, la salade ou les légumes sont vraiment du plus bel effet !

#5 La sécurité d‘abord – même dans votre assiette

Attention, ça glisse : prenez toutes les précautions lorsque vous ajoutez de la sauce dans vos plats. Pour un dressage sans encombres, versez la sauce dans un petit pot à part. Sinon, il faut d’abord commencer le dressage du plat par la sauce, puis ajoutez la viande, et enfin les légumes ou tout autre accompagnement. Votre plat sera ainsi sauvé de la « noyade finale ».